CBD et constipation : quels effets ?

La constipation chez l’adulte est un problème qui peut réduire de manière importante la qualité de vie d’un grand nombre de personnes. En effet, selon des études menées en France sur la dernière décennie, environ 35% des personnes interrogées se disaient constipées dont 19% atteintes d’une forme sévère. Ce souci provient souvent d’un déséquilibre du transit intestinal qui peut être amélioré avec du CBD. Le cannabidiol est, en effet, efficace pour tous les maux du système digestif. Découvrons comment il peut agir et de quelle manière le consommer de façon optimale.

Les effets positifs du CBD pour les personnes constipées

Un transit normal peut varier de 36 à 70 heures avec 150 à 450 grammes de selles en moyenne. Des selles normales contiendront jusqu’à 80% d’eau et se produiront environ en moyenne 1 fois par jour. On parle de constipation quand la fréquence des selles diminue jusqu’à moins de 2 à 3 selles par semaine et quand elles sont dures rendant leur progression dans le côlon difficile.

Cependant, la constipation n’est ni dangereuse ni létale et le niveau de douleur ou de gêne ressenti diffère d’un individu à l’autre. Certaines personnes se plaignent d’être constipées dès qu’elles vont aux toilettes tandis que d’autres peuvent rester 20 jours sans aller à la selle et sans ressentir le moindre trouble. Néanmoins, la majorité des personnes victimes de constipation avouent que c’est un problème gênant qui occasionne stress, inconfort et réduit la qualité de vie.

La constipation peut être due à un manque de fibres dans son alimentation, à une mauvaise habitude de se retenir d’aller aux toilettes, au manque d’activité physique, à une carence élevée en vitamines, à un apport trop faible en liquide, à des changements hormonaux, au stress ou encore à la vieillesse.

L’utilisation du CBD peut aider à obtenir de bons résultats sur la constipation. Car le CBD est avant tout un décontractant naturel et un excellent régulateur du système endocannabinoïde (SEC). Les capteurs du SEC sont présents dans tous les corps humains y compris dans le tube gastro-intestinal. Or, le SEC joue un rôle prépondérant dans la perception des douleurs abdominales.

Ce sont les effets antalgiques (antidouleurs) du CBD qui vont être sollicités ici. Dès l’absorption de cannabinoïdes, les sensations désagréables et les crampes au ventre ainsi que les douleurs à la défécation ne seront plus qu’un mauvais souvenir.

Il a été démontré dans une étude de 2020 que le CBD a permis de normaliser le transit intestinal chez une souris qui souffrait du syndrome du côlon irritable. Le CBD peut donc être utilisé pour soulager une constipation ou des problèmes digestifs de manière générale.

Comment consommer le CBD quand on est constipé ?

Une personne constipée peut commencer par prendre une infusion ou une tisane de CBD dès les premiers signes. Sous cette forme, le cannabinoïde permet de détendre les muscles et les organes internes, mais aussi de combler l’apport en liquide.

Une autre forme de CBD conseillée pour traiter une constipation est bien sur l’huile de CBD. En gélules ou en flacon, l’huile de CBD est facile à doser et à utiliser. C’est l’idéal pour un traitement ajustable. Le produit est conditionné de manière à ce qu’il soit pratique à transporter et à conserver. Il peut alors être pris facilement à tout moment de la journée qui soit opportun pour aider le transit. Cela peut être absorbé le matin au réveil ou le soir quelques heures avant de se coucher.

Le CBD peut-il constiper ?

Le CBD est un traitement naturel à base de plantes de chanvres. Il est donc normalement dénué d’effets secondaires. Cependant, à trop forte dose, il arrive que la prise de CBD s’accompagne de quelques troubles digestifs notables dont la constipation ou la diarrhée. 

Dans ce cas, il faudrait songer à diminuer la dose de CBD préconisée. Mais, pour cela, il faut procéder étape par étape. Commencez par arrêter totalement la consommation de CBD et attendez que les symptômes disparaissent. Généralement, quelques jours suffisent pour que votre transit intestinal rentre dans l’ordre.

Ensuite, recommencez à prendre des doses moins fortes d’huile de CBD en respectant un intervalle de 6 heures minimum entre chaque prise. Si nécessaire, débutez avec la quantité minimale recommandée sur l’étiquette de votre produit.

Le CBD peut soulager les symptômes de la constipation, mais pour se débarrasser définitivement de ce problème passager ou chronique, il faut consulter pour détecter le ou les causes et agir directement. Cela passe souvent par un rééquilibrage du régime alimentaire ou des modifications d’hygiène de vie pour les cas les plus modérés. D’autres cas plus sévères de constipation peuvent nécessiter des traitements spécifiques prescrits par un médecin.