CBD et pilule contraceptive : des problèmes de compatibilité ?

Le cannabidiol, substance issue de la plante de cannabis, a une activité importante dans notre organisme. Cependant, à cause de son action, il pourrait réduire à l’inverse l’activité de certains médicaments. Parmi eux, on trouve notamment les contraceptifs à base d’œstrogènes. Comment le CBD peut-il influer sur l’efficacité des pilules contraceptives ? Quels sont les risques liés à cette interaction médicamenteuse ? Bien qu’il manque encore des recherches et des études sur le sujet, nous vous apportons des premiers éléments de réponses dans cet article.

Influence du CBD sur les pilules oestrogènes

L’estradiol est une hormone de synthèse présente dans les formulations chimiques de la plupart des pilules contraceptives. C’est l’action de cette oestrogène (hormone féminine) qui permet d’empêcher l’ovulation. L’hormone envoit un message aux ovaires pour empêcher la production d’ovule.

Or, plusieurs études démontrent que le CBD interagit lui aussi avec les oestrogènes. En fait, il agit sur les mêmes récepteurs que l’estradiol de synthèse contenu dans les pilules contraceptives ! Il existe donc dans ce cas un risque de perte d’efficacité ou de diminution de l’efficacité de la pilule contraceptive.

L’estradiol et le cannabidiol ont tous les deux une action ciblée sur les mêmes récepteurs. L’action du cannabidiol peut donc entraver celle de l’estradiol dans ce cas particulier. Bien sûr, cela dépend aussi de la quantité prise et d’autres facteurs personnels. Dans tous les cas, il est conseillé de demander l’avis de votre médecin en cas de prise de pilules à base d’estradiol et au moins, de vous limiter à des prises de CBD à faible intensité.

Les pilules progestatives qui ne contiennent pas d’oestrogènes, n’ont elles, à priori, pas de risque de diminution d’efficacité lié à la prise de CBD.

Limiter les interactions en espaçant les prises

Comment pouvons-vous prévenir le risque de perte d’efficacité du plan de contraception causé par le cannabidiol ? Il faut tout simplement éviter de prendre ces deux traitements simultanément. En effet, le risque est lié à l’interaction médicamenteuse.

Comme pour les médicaments classiques, il faut donc compter le temps nécessaire entre les prises pour que les deux traitements puissent faire effet sans interagir entre eux. En général, il faut attendre 3 à 4 heures pour que l’action de la pilule contraceptive sur les oestrogènes soit efficace. Il faut donc espacer la prise de CBD sous quelque forme que ce soit ,de 4 heures minimum avec la prise de pilule contraceptive orale.

Néanmoins, il est conseillé d’espacer le plus possible la prise quotidienne de votre pilule avec les prises de CBD. C’est le moyen le plus sûr d’éviter les interactions médicamenteuses et ainsi de ne pas risquer de mettre en jeu l’efficacité de votre moyen de contraception.

Autres risques liés à la pilule et au CBD

Comme expliqué précédemment, le cannabidiol joue un rôle sur l’efficacité de les pilules contraceptives qui contiennent des oestrogènes. A forte dose ou à prise simultanée avec la pilule, le CBD peut gêner  l’action de l’estradiol contenu dans les pilules contraceptives.

Enfin, le CBD peut également avoir d’autres effets secondaires comme lorsqu’il interagit avec d’autres médicaments. Cela peut être le cas avec la pilule contraceptive mais aussi avec d’ autres traitements médicamenteux. En général, les effets qui peuvent survenir sont les suivants :

  • Nausées
  • Diarrhées
  • Somnolences

Pour éviter ces effets indésirables, il est conseillé de commencer les prises de cannabidiol de manière progressive tout en observant et évaluant les effets indésirables éventuels sur votre organisme selon les dosages utilisés. Dans la plupart des cas ils sont très limités et ont peu d’impact majeur.