CBD et spondylarthrite ankylosante : des effets bénéfiques

Le CBD est souvent utilisé pour calmer les douleurs, qu’elles soient musculaires ou articulaires. Connaissez-vous la spondylarthrite ankylosante, que l’on appelle également SA ? Pourquoi le CBD aurait-il des effets bénéfiques sur cette maladie ? Nous répondons à ces questions dans cet article.

Qu’est-ce que la spondylarthrite ankylosante ?

La spondylarthrite ankylosante est une inflammation chronique qui touche principalement la colonne vertébrale et le bas du dos. C’est une maladie rhumatismale, c’est-à-dire qu’elle provoque des douleurs et des inflammations, surtout au niveau des articulations. Cette affection peut survenir dès l’adolescence, à un très jeune âge. Souvent, ce sont les hommes qui souffrent de cette affection, plus que les femmes. Dans 80% des cas les symptômes qui apparaissent avant 30 ans. Les symptômes les plus fréquents de la spondylarthrite ankylosante sont les suivants :

  • Inflammation des articulations
  • Douleur au niveau des articulations
  • Manque de souplesse
  • Fatigue

Les maux de dos peuvent être légers ou encore réellement handicapants. Par exemple, si les douleurs sont intenses, cela peut entraîner des troubles du sommeil voir de l’insomnie, car le patient atteint de la maladie n’arrive plus à bien dormir à cause des douleurs ressenties. Parfois, les douleurs s’améliorent avec le temps, mais dans certains cas, elles peuvent aussi progresser et empirer. La spondylarthrite ankylosante est malheureusement très peu connue du grand public, pourtant, elle touche des milliers de personnes en France. 

Le CBD peut soulager la spondylarthrite ankylosante

À ce jour, aucune recherche n’est publiée sur les effets du CBD sur la spondylarthrite ankylosante en particulier. Cependant, une étude est en cours sur le sujet. Comment les cannabinoïdes peuvent-ils agir sur la spondylarthrite ankylosante et aider à soulager les symptômes de cette maladie ?

En fait, le CBD a une action efficace sur plusieurs symptômes de la maladie. D’abord, le cannabidiol sert de traitement anti-inflammatoire. Le CBD interagit avec le système endocannabinoïde de notre organisme et permet de réduire l’inflammation. L’avantage : il n’a pas d’effets secondaires indésirables comme les traitements médicamenteux. Beaucoup d’études ont été faites sur l’action du CBD sur la douleur et l’inflammation. Elles montrent que le cannabidiol permet de soulager les douleurs, mais également de détendre les muscles et de réduire les inflammations ainsi que les douleurs articulaires.

De plus, le CBD joue un rôle sur l’état d’esprit général de la personne, c’est-à-dire qu’il peut aider le patient à être moins anxieux et plus détendu. Enfin, la baisse du niveau de stress ainsi que la réduction de la douleur vont jouer un rôle sur le sommeil. Ces éléments réunis vont contribuer à un meilleur sommeil, et donc le CBD va agir indirectement sur le symptôme de la fatigue.

On peut donc dire de façon générale que la consommation de CBD pourra améliorer la qualité de vie globale du patient grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques.

Comment employer le CBD pour la spondylarthrite ankylosante ?

Pour diminuer les effets de la spondylarthrite ankylosante, le mode de consommation du CBD peut avoir de l’importance, mais sans être déterminant. Il appartiendra à chacun de trouver la forme de consommation qui lui convient le mieux et notamment celle qui lui procure les effets les plus positifs.

Par voie orale

L’huile de CBD est le produit le plus répandu pou l’ingestion orale, mais il existe aussi des capsules à avaler. Sous forme de gouttes prises sous la langue ou versées dans votre nourriture, le CBD se retrouve dans la circulation sanguine assez rapidement et peut ainsi avoir des effets sur tout le corps. Il passe cependant par le système digestif et perd de son efficacité à cause de l’action du foie et du système digestif. Il faudra donc en consommer une dose plus importante afin de garantir les effets attendus, mais cela reste le mode de consommation certainement le plus pratique et le plus populaire.

Par inhalation

L’inhalation, par contre, permet de bien préserver le CBD et son efficacité. Les effets sont presque instantanés lors de la prise. Il est possible de vapoter du CBD ou encore de fumer le CBD acheté sous forme de fleurs. Cependant, les experts conseillent de consommer le CBD par vapotage plutôt que de le fumer.

Par application topique

Des baumes ou des crèmes contenant du CBD sont encore d’autres produits disponibles. Il suffit d’étaler le produit sur votre peau au niveau de la zone ciblée. Le soulagement se fera ressentir uniquement dans cette zone spécifique.