Comment le CBD agit sur notre système nerveux

Le cannabidiol, ou CBD, est reconnu pour ses effets sur le système nerveux. Quel est son mode d’action ? Quelle est la différence entre le CBD et le THC, les deux substances les plus recherchées dans le chanvre ?

CBD, THC et système nerveux

Il existe encore parfois une confusion. Il est pourtant très important de bien distinguer le cannabidiol du THC (tétrahydrocannabinol), car les impacts de ces deux molécules (composant le chanvre naturel) sont très différents sur notre système nerveux comme sur le reste de notre corps.

Le CBD n’est pas psychoactif comme le THC, qui agit lui sur l’état de conscience et peut donner cette sensation de « planer », mais aussi certains effets secondaires comme l’anxiété. Des études ont également démontré que le CBD atténuait les effets psychoactifs du THC.

Si le CBD intéresse tant les chercheurs en médecine depuis quelques années, c’est notamment pour ses effets bénéfiques sur le système endocannabinoïde. 

Sa vente est d’ailleurs autorisée en France sous certaines formes, dont l’huile de CBD, disponible en différents dosages selon les résultats attendus et le profil du consommateur.

Le système endocannabinoïde, c’est quoi ?

Le système endocannabinoïde (SEC) est composé d’un réseau de récepteurs (CB1, CB2, GPR55) situés sur les membranes cellulaires de notre système nerveux comme de nombreux organe et tissus, et de neurotransmetteurs.

On trouve ces récepteurs dans tout le corps. Ils s’adaptent à nos besoins en se multipliant et en se déplaçant. Parmi ses rôles, ce système favorise l’homéostasie. Grâce eux, le système endocannabinoïde traite les déséquilibres de notre système nerveux et de bien d’autres fonctions du corps humain.

Son rôle de régulateur a un impact sur notre santé comme sur notre humeur. Le système endocannabinoïde intervient dans de très nombreuses fonctions. Parmi elles : 

  • L’appétit 
  • La digestion
  • La régulation de la température corporelle
  • L’humeur
  • La mémoire
  • Le sommeil
  • Les fonctions immunitaires
  • La réduction de l’inflammation
  • Les capacités motrices
  • La réponse à la chaleur et à la douleur

Comment le CBD agit sur le système nerveux ?

Le système endocannabinoïde libère des endocannabinoïdes de façon naturelle lorsqu’il réagit à un déséquilibre à l’origine d’un problème de santé. Le CBD contribue à favoriser la libération de ces cannabinoïdes naturels.

Le récepteur GPR55 est lié au fonctionnement global des neurones à travers le corps. 

De plus en plus de recherches sont menées sur les vertus du CBD dans le traitement de certaines maladies affectant le système nerveux, telles que la maladie de Parkinson, Alzheimer ou encore la maladie de Huntington. Le CBD agirait de façon bénéfique sur la détérioration des cellules nerveuses et le renouvellement des neurones.

Les cannabinoïdes agissent aussi sur la production d’acétylcholine. Ce neurotransmetteur intervient dans le système nerveux central, notamment lié à la mémoire et l’apprentissage, mais aussi dans le système nerveux périphérique, lié à l’activité musculaire et aux fonctions végétatives.

Certaines études mettent en évidence l’impact des cannabinoïdes sur la libération de corticostérone, une hormone elle aussi liée à la mémoire et la peur mémorisée. 

C’est en étudiant les effets du cannabis au début des années 1990 que le système cannabinoïde et son importance pour notre équilibre a été découvert. 

Le CBD comme traitement médical face aux déséquilibres du système nerveux

Si le CBD n’est aujourd’hui pas considéré comme un traitement médical, en France tout du moins, il est possible de s’en procurer de façon tout à fait légale comme complément pour contribuer à soulager certains maux. On peut trouver du CBD sous forme d’huile, d’e-liquide mais aussi de tisane.

La vente de produits à base de CBD est aujourd’hui soumise à de nombreuses restrictions. Ils doivent être issus de cannabidioles dont le taux de THC ne dépasse pas de 0,2%.