Comment conserver le CBD

Saviez-vous que le cannabidiol a une durée de vie limitée ? C’est un produit naturel extrait de plantes qui peut se dégrader ou expirer. Il peut durer entre 6 mois et 1 an selon la façon dont il est conservé. Comment bien le préserver pour qu’il garde son efficacité le plus de temps possible ? Autrement dit, comment faire pour en tirer un maximum de bénéfices ?

Dans cet article, nous vous expliquons tout sur la conservation du cannabidiol. Quels sont les facteurs de détérioration du CBD ? Comment savoir si votre CBD est toujours efficace ? Et enfin, quelles sont les astuces pour le conserver de façon à maintenir ses effets le plus longtemps possible ?

Qu’est-ce qui dégrade le CBD ?

Le cannabidiol est un produit végétal, il a donc besoin d’être protégé. Les 4 facteurs qui ont des effets néfastes sur le CBD sont les suivants :

  • La lumière naturelle
  • La chaleur
  • L’humidité
  • L’air

Le CBD est photosensible : Les rayons infrarouges et ultraviolets de la lumière du soleil atteignent les cannabinoïdes présents dans le produit. Il faut donc garder votre CBD à l’abri des rayons du soleil. La lumière artificielle, elle, n’a pas d’effets négatifs sur le cannabidiol. Par exemple, le CBD vendu sous forme d’huile est contenu dans des flacons en verre teinté afin d’éviter la dégradation à cause de la lumière naturelle.

La température de conservation du cannabidiol doit être contrôlée : Il est recommandé de placer le CBD dans un endroit frais, en dessous de 21 °C. En effet, la chaleur dénature les principes actifs du produit et le rend moins efficace ou inutilisable.

Éviter tout contact avec de l’eau : L’humidité est un autre des facteurs à considérer. Elle crée de la moisissure et peut détruire votre produit. Dans ce cas, il sera inutilisable. Ce facteur est valide pour le CBD sous forme de fleurs, pollen ou cristaux.

Enfin, l’air contient des molécules qui agissent sur les cannabinoïdes et dégradent leur efficacité. Placez le CBD dans des contenants hermétiques plutôt qu’à l’air libre afin qu’il garde bien ses arômes, qu’il soit sous forme d’huile ou de fleurs.

Quels sont les signes d’un CBD altéré ?

Plusieurs signaux vous aident à savoir si votre produit est en bon état ou non.

D’abord, le changement de couleur. Si votre produit est sous forme d’huile et qu’il devient plus sombre, c’est qu’il est altéré. À l’inverse, si vous avez du cannabidiol sous forme de fleurs, elles deviendront plus claires. Ce changement de couleur indique que le CBD a perdu ses cannabinoïdes.

Ensuite, un autre signe peut être le changement de consistance ou de matière :

  • Si le CBD sous forme d’huile devient plus épais ou trop épais, il devient inutilisable.
  • Si les fleurs ou le pollen contenant du CBD se sèchent ou s’effritent, elles sont également inutilisables.

De plus, vous pouvez savoir à l’odeur ou au goût si le produit est en fin de vie. S’il perd son goût et son odeur, c’est qu’il a aussi perdu ses propriétés. Enfin, regardez toujours lors de l’achat de votre produit s’il a une date de péremption indiquée.

Les principes pour bien conserver le CBD

Une mauvaise conservation entraîne la diminution de la concentration en cannabinoïdes et donc une réduction de son efficacité. Pour éviter de dénaturer les principes actifs présents dans le produit, voici comment bien le conserver :

  1. Utiliser un contenant adapté
  2. Isoler le CBD des sources de dégradation (lumière, air, humidité, chaleur)
  3. Placer votre produit dans un endroit idéal

Il est essentiel de conserver le CBD sous forme d’huile dans un contenant avec une fermeture hermétique. Pour les fleurs, un emballage hermétique en verre ou en plastique permet également de les tenir à l’abri de l’humidité.

L’endroit idéal est un lieu sombre et frais, cela peut être tout simplement un placard ou votre frigo.

Dans tous les cas, rangez votre CBD dans un endroit sain à l’abri de la lumière. Un contenant hermétique sera toujours le bienvenu, quel que soit le type de produit, pour isoler de l’humidité et de l’air ambiant. Enfin, ne conservez pas votre CBD pendant des durées trop longues : même s’il ne sera jamais nocif, il perdra de sa qualité et ses propriétés principales seront altérées.