Le CBD : Qu’est ce que c’est ?

Le CBD, qui est une abréviation de cannabidiol est l’une des molécules, connus sous le nom de cannabinoïdes. On la trouve dans la plante de cannabis, qui appartient à l’espèce Cannabis sativa. Le CBD est un composant non toxique de la plante. On pense qu’il a de nombreux effets positifs sur le corps et l’esprit. Il est l’ingrédient en vogue dans l’industrie des produits naturels et fait l’objet d’un nouveau domaine de recherche sur le cannabis.

Le CBD : Comment ça marche?

Chaque personne possède un système endocannabinoïde composé de récepteurs CB1 et CB2. Ils interagissent avec des molécules produites par le corps appelés « endo-cannabinoïdes » ou cannabinoïdes endogènes. 

Le système endocannabinoïde est l’un des mécanismes utilisé par le corps pour gérer et réguler l’anxiété et le stress. 

Certaines personnes ne produisent pas assez d’endo-cannabinoïdes pour lutter efficacement contre ces derniers. Pour d’autres les circonstances de la vie quotidienne moderne font qu’une production normale d’endo-cannabinoïdes ne suffit pas à gérer le stress qu’elles apportent.  Cela se traduit d’une petite angoisse ponctuelle, une difficulté à s’endormir jusqu’à des crises de panique aigues.

Les molécules cannabinoïdes de chanvre et particulièrement le Cannadibiol (CBD) interagissent avec le système endo-cannabinoïdes du corps afin d’augmenter son efficacité.

Comme le CBD est un composant non psychoactif, ce qui signifie qu’il n’a pas d’effet important sur l’activité cognitive du cerveau, le CBD ne provoque pas le “high” ou la sensation d’euphorie généralement associée au cannabis ou à la marijuana. Les produits composés de CBD ne contient generalement pas de THC (tétrahydrocannabinol – un autre composé présent dans la plante), qui est en fait un cannabinoïde psychoactif et est responsable du fameux “high” de la marijuana.

Comment le CBD se presente t’il ?

Ces dernières années, les méthodes de traitement et de consommation du cannabis ont fait l’objet de nombreux progrès. Des produits concentrés tels que les huiles, par exemple, ont permis de généraliser des méthodes d’ingestion plus propre. Ces nouvelles technologies ont permis d’obtenir des dosages plus cohérents et plus identifiables pour les utilisateurs. Ce qui permet potentiellement des méthodes de consommation plus sûres.

Le cannabidiol est extrait grace à un procedé appelé « extraction CO2 supercritique ». Il dilué avec une huile porteuse comme l’huile de noix de coco pour créer l’huile de CBD. En raison des controverses autour de la plante de cannabis, le CBD de qualité industrielle est extraite du chanvre (une autre plante qui appartient à l’espèce Cannabis Sativa), car elle contient moins de 0,2 % de THC.

Les fabricants vendent les huiles de CBD en France sous différentes formes et leurs concentrations de CBD peut varier.

Plusieurs études ont démontré les bienfaits de l’huile de CBD sur des patients. Souffrant d’épilepsie, de problèmes d’anxiété, de problèmes cardiaques, de schizophrénie, d’inflammation, de douleur chronique et de dépendance.

Les huiles de CBD REMEDEUS sont extraient à partir de plantes de Chanvre (Cannabis Sativa L) qui font parties de la liste des plantes autorisées par la legislation en vigueur sur le CBD en France et testées grace a un laboratoire independant afin de contrôler les dosages de facon exacte.

Comment l’huile de CBD se consomme t’elle normalement ?

Elle se consomme de plusieurs manières. La méthode la plus courante est d’en faire couler des gouttes directement sous la langue. Vous pouvez aussi très bien vous en servir pour l’ajouter à des aliments. En effet, Il n’y a pas conseils précis sur les quantités à utiliser dans le cadre de l’alimentation. Le dosage fréquemment observé est l’absorption d’une ou de deux gouttes, quelques fois par jour. Il revient cependant au consommateur de tenir compte des effets obtenus pour ajuster sa consommation avec le temps.

Le CBD est t’il dangereux ?

Un rapport de l’Organisation mondiale de la santé de 2017 a constaté que le CDB, à l’état pur, est sûr et bien toléré par les humains et les animaux et qu’il n’est pas susceptible de provoquer une dépendance physique (https://www.who.int/medicines/access/controlled-substances/CannabidiolCriticalReview.pdf). Selon une etude serieuse du « National Institutes of Health » (https://www.nih.gov), 1 500 mg de CBD ont été pris quotidiennement par voie orale sans danger pendant quatre semaines.

Les informations contenues dans cet article sont destinées à des fins informatives. Elles ne constituent pas des conseils de santé ou médicaux. Consultez toujours un médecin ou un autre prestataire de santé qualifié pour toute question que vous pourriez avoir sur un état médical ou des objectifs de santé.