Pourquoi chaque personne réagit différemment au CBD ?

Il n’est pas rare d’entendre une personne affirmer ne rien ressentir après la consommation du CBD. À l’inverse, vous avez certainement des personnes dans votre entourage qui décrivent des effets du CBD qui vous paraissent beaucoup plus importants que ceux que vous ressentez. C’est normal.  En réalité, les effets ressentis diffèrent d’une personne à l’autre. Ce phénomène est décrit par la loi de l’effet et peut s’expliquer par des différences morphologiques, génétiques, mais aussi des antécédents ou encore des modes de consommation du CBD.

La loi de l’effet : la réaction au CBD est différente d’une personne à l’autre

Le système endocannabinoïde ou SEC est désormais bien connu des amateurs du cannabidiol. Tout le monde est doté de ce système dans l’organisme : il permet aux cannabinoïdes provenant du cannabis de provoquer des effets en rendant certains capteurs humains actifs. Les cannabinoïdes interagissent en particulier avec le système nerveux ainsi que le système immunitaire.

Tous ceux qui consomment du CBD ne peuvent ressentir des effets identiques. Les réactions, notamment les effets, l’intensité ainsi que la durée dépendent de plusieurs facteurs qui ensemble constituent la loi de l’effet.

Selon cette loi, deux personnes consommant la même dose de cannabidiol réagissent de manière différente. Les raisons peuvent être liées à la physiologie, par exemple, la taille d’un individu plus petit qu’un autre. Les raisons peuvent également être liées au fait que l’un des individus consomme le CBD pour la première fois ou que l’autre est à jeun. Bref, les effets d’une consommation de cannabis restent difficiles à anticiper.

Il est important de noter qu’en raison des effets du CBD qui varient en fonction de l’individu, chez l’enfant, ces différences d’effets pourraient être encore plus prononcées. De ce fait, donner un dérivé du cannabis à un enfant est fortement déconseillé. D’ailleurs, la vente de CBD aux mineurs est illégale. Les adultes en possession de CBD sont tenus d’éloigner ces produits le plus possible des enfants afin d’éviter toute consommation accidentelle.

Quels facteurs influencent cette réaction ?

Plusieurs facteurs entrent en cause dans la réaction face au CBD, notamment le patrimoine génétique, les antécédents médicaux, la médicamentation, la fréquence de consommation, le mode de prise, la rapidité de consommation, la quantité de produit consommé ainsi que le type, la composition du produit à savoir sa teneur en cannabinoïdes, l’association à d’autres substances, le contexte et bien d’autres encore.

En fonction du produit, la réaction est aussi différente. De ce fait, les fleurs, les huiles de CBD ainsi que les infusions de CBD produisent chacun, des effets différents. De même que les produits dérivés qui ont chacun leurs effets auprès du consommateur.

Certains facteurs sont faciles à contrôler tandis que d’autres, notamment les facteurs génétiques, sont incontrôlables. Le type de CBD est parmi les facteurs faciles à contrôler. Les isolats comme les cristaux et certaines huiles contiennent uniquement du CBD tandis que les produit à spectre large ou complet tels que des résines ainsi que les fleurs contiennent, en plus du CBD des terpènes, des flavonoïdes et également des autres cannabinoïdes présents naturellement dans la plante de cannabis.

Les effets du CBD combinés aux effets des autres composés actifs du cannabis tels que le cannabigérol ou CBG produisent aussi chez le consommateur l’effet d’entourage. C’est également le cas des infusions de chanvre qui sont généralement sous forme de mélange. L’intérêt de ce mélange est d’un côté par rapport au goût, afin de rendre le côté terreux du chanvre plus doux. Tandis que l’autre intérêt permet au consommateur de profiter des effets qui diffèrent selon le type d’infusion.

Le mode de prise et le type de produit consommé influencent aussi notre réaction

Le mode de prise de produits à base de CBD influence également la loi de l’effet. En effet, le mode de prise agit directement sur le temps de réaction face aux effets ainsi que la durée. Il est de ce fait nécessaire de prendre en compte le mode de consommation du CBD avant d’en reprendre pour pouvoir contrôler les effets.

En ce qui concerne l’inhalation, c’est-à-dire la vape ou la vaporisation, l’apparition des effets se fait rapidement. Quelques minutes après la prise, vous pourrez ressentir les effets qui disparaissent en une heure généralement. Pour ce qui est de l’ingestion, les effets mettent plus de temps à apparaître. Généralement, les effets apparaissent environ une heure après la prise du produit, d’où la nécessité d’attendre avant de reprendre la consommation.

La puissance des effets ressentis dépend principalement de la quantité de produit consommé, voilà la raison pour laquelle il est fortement conseillé de commencer par des doses faibles avant d’augmenter petit à petit si vous ne connaissez pas encore la réaction de votre organisme face au CBD.