Puis-je donner du CBD à mon cheval ?

En tant que cavalier et propriétaire de votre cheval, vous vous souciez de la santé et du bien-être de votre animal. Savez-vous que le CBD peut être utilisé comme traitement préventif ou curatif naturel chez le cheval comme chez d’autres animaux de compagnie comme le chat ou le chien ?  Découvrons ensemble les bienfaits du CBD pour le cheval et comment le lui administrer.

Quels problèmes de mon cheval peuvent être atténués avec le CBD ?

Une étude menée sur 41 chevaux qui ont reçu une dose de CBD par jour pendant 2 semaines, a démontré que le CBD avait des effets positifs variés qui vont du bien-être émotionnel à une santé physique plus robuste.

Réduction de la douleur

Les effets antalgiques et anti-inflammatoires du CBD sont très efficaces pour soulager les problèmes articulaires et musculaires dont sont souvent victimes les chevaux. En effet, comme ce sont de grands animaux quadrupèdes, pesant plus de 500 kg à l’âge adulte, ils souffrent fréquemment de dysplasie ou d’arthrite ou d’une blessure.

Les cannabinoïdes viennent s’accrocher aux capteurs du système endocannabinoïde qui gère notre perception de la douleur. Les propriétés anti-inflammatoires et apaisantes du CBD vont alors soulager les zones douloureuses pour tenter d’améliorer la qualité de vie de l’animal. Ils fonctionnent bien aussi sur les douleurs abdominales causées par les ulcères d’estomac.

Réduction du stress

Un cheval stressé est un cheval qui manque de sommeil et d’appétit avec une baisse constante du système immunitaire. Il peut même avoir un comportement inhabituel, voire étrange : il peut rester dans un coin et ne plus bouger pendant des heures, montrer de l’agressivité, etc. 

Le CBD est connu des consommateurs réguliers pour ses effets anxiolytiques et calmants. Il permet de détendre les muscles et de calmer les nerfs du cheval. On l’utilise donc sur les chevaux dans le but de réduire leur anxiété au quotidien. C’est un traitement recommandé pour les chevaux qui ont connu un traumatisme sévère ainsi que pour les aider à s’acclimater à un nouvel environnement.

Système immunitaire affaibli

Lorsque le système immunitaire d’un cheval est affaibli, celui-ci peut plus facilement attraper des maladies ou être plus sensible au mauvais temps. Même des petites maladies bénignes peuvent causer beaucoup de dégâts chez les chevaux et, a minima, diminuer leurs capacités physiques de manière temporaire. Comme chez les humains, le CBD peut avoir un effet de booster et contribuer à renforcer rapidement le système immunitaire de ces animaux.

Comment donner du CBD à mon cheval ?

Pour profiter pleinement de l’effet du CBD sur le cheval, il est important de respecter quelques consignes concernant le dosage et les voies d’administration.

Quel dosage ?

En raison de sa masse musculaire très volumineuse, le dosage du cannabinoïde doit être déterminé par le poids total du cheval. En moyenne, il faudrait 25 mg de CBD pour un cheval d’au moins 300 kg. Vous pouvez donner jusqu’à 40 mg de CBD par prise pour un cheval dont le poids se situe au-dessus de la barre des 300 kg.

Il est recommandé de commencer avec de petites doses de cannabidiol puis d’augmenter au fur et à mesure selon les effets constatés sur l’animal. Il est néanmoins recommandé de ne pas administrer des doses trop fortes à un cheval ni de prolonger la cure au-delà de quelques semaines.

Par quelles voies ?

La meilleure manière de donner à votre cheval du CBD est de le mélanger dans sa nourriture ou encore de le diluer dans son eau. Attention toutefois, car cette méthode connaît des limites puisqu’il est toujours difficile de vérifier que l’animal ait bien tout absorbé, mais cela reste le mode d’administration le plus simple.

Évitez de pratiquer la méthode sublinguale sur des chevaux instables ou imprévisibles. Un animal docile pourra être traité de cette façon avec une huile de CBD. Comme les cannabinoïdes sont assimilés par l’organisme en passant par le sang, son temps d’absorption est très court.

L’application topique est une solution idéale lorsqu’il s’agit de soulager une zone bien localisée du corps du cheval. Vous pouvez appliquer délicatement cette huile à base de CBD sur la peau en massant légèrement pour la faire pénétrer.

Comme pour l’être humain ou d’autres mammifères, des états ont été améliorés chez le cheval avec des cures de 2 semaines de CBD. Néanmoins, cela ne dispense pas de consulter le vétérinaire si votre cheval présente des signes sérieux de maladie. Le CBD peut atténuer des symptômes comme ceux décrits plus haut, mais ne saurait remplacer un médicament spécifique pour traiter une maladie ou une blessure.