Voyager avec du CBD : ce qu’il faut savoir

Le transport de l’huile de CBD dérivée du chanvre lors de voyages soulève bien des questions et peut conduire à quelques problèmes. Même si de plus en plus de pays considère le CBD comme légal , il y a quelques règles à suivre et nous vous expliquons dans cet article tout ce que vous devez savoir pour pouvoir voyager sereinement avec votre cannabidiol.

Voyager en Europe

Tout d’abord, vous devez vous assurer que l’huile de CBD que vous avez en votre possession est légale dans le pays où vous vous rendez. Si c’est bien le cas, aucun souci à vous faire, votre cannabidiol ne devrait pas vous poser de problème lors de votre déplacement ! En général, le cannabidiol est légal et autorisé en Europe si sa teneur en THC ne dépasse pas 0,2%. Faites donc bien attention à la composition de votre produit et vérifiez toujours son taux en THC.

N’oubliez pas de mettre en place les mesures de sécurité appropriées si vous voyagez en avion. En effet, les produits au CBD comme les huiles ou les lotions restent des produits liquides. Ils suivent donc les mêmes règlementations en avion et dans les aéroports que les autres produits liquides : vérifiez la quantité autorisée dans votre bagage à main ou bien placez-le en soute pour plus de tranquilité. Vous pouvez garder votre produit avec son emballage ainsi que ses références, la description du produit, les informations sur son origine et sa composition. En cas de contrôle, vous aurez toutes les informations nécessaires !

Si votre CBD vous a été prescrit par un médecin, munissez-vous également de vos ordonnances médicales afin d’avoir un justificatif à présenter en cas de questions lors de contrôles à l’aéroport.

Selon les pays d’Europe, les réglementations peuvent être différentes. Il est déconseillé de voyager avec des fleurs CBD en avion car elles peuvent poser problème lors des contrôles. Même si elles sont bien légales en France, selon les pays par lesquels vous transitez ou votre pays de destination, vous pourrez avoir des ennuis à cause de ce produit, même si vous avez une ordonnance en votre possession.

Ailleurs dans le monde ?

Comme pour l’Europe, la première chose à faire lorsque vous souhaitez partir à l’étranger avec du CBD est de se renseigner sur les lois et les règles en vigueur dans le pays où vous vous déplacez. Avant de partir, faites des recherches afin de savoir quels produits à base de cannabidiol sont autorisés ou non. Si vous ne trouvez pas une information récente, claire et précise et que vous avez un doute, nous vous conseillons de ne pas transporter de CBD avec vous.

Par exemple, pour voyager au Canada, le CBD est règlementé de la même façon que le cannabis : Vous avez besoin d’une licence d’importation pour pouvoir importer du cannabidiol qui est considéré comme une substance contrôlée. Ceci est valable même si vous l’utilisez pour votre usage personnel.

En revanche, aux Etats-Unis, le cannabidiol est légal. Que ce soit pour entrer sur le territoire depuis un autre pays ou bien pour vous déplacer entre les différents états des Etats-Unis, vous devriez pouvoir voyager sans souci avec vos produits à base de CBD. Tout comme pour l’Europe, il est toujours important de garder avec vous les informations du produit (origine, composition…) ainsi que vos prescriptions médicales si vous en avez.

Tout de même, dans de nombreux pays, la réglementation est assez stricte et l’importation de CBD, qui est associé au cannabis, peut valoir des sanctions pénales graves. Même avec un justificatif pour un usage personnel. Sachez qu’à ce jour, la légalité du cannabidiol est encore précaire d’un point de vue mondial et certains pays peuvent ne pas avoir légiférer dessus ce qui peut amener à des interrogatoires poussés ou des détentions provisoires peu agréables. En cas de doute sur votre destination, abstenez-vous d’emmener du CBD dans vos bagages !