Tout savoir sur le cannabis thérapeutique

Longtemps débattue et attendue, l’expérimentation du cannabis thérapeutique aura bien lieu en France. Si elle a été reportée en raison de l’épidémie de Covid 19, elle est toujours au programme et devrait être lancée au plus tard au mois de janvier 2021.

Mais comment fonctionne le cannabis thérapeutique et quels sont ses bienfaits ? Est-il différent du CBD, déjà autorisé sous certaines formes en France ? Explications.

cannabis thérapeutique

Le cannabis thérapeutique, c’est quoi ?

Si le chanvre a été interdit en pharmacie en 1953, l’utilisation du terme « cannabis thérapeutique » est réglementée. Il s’agit d’un traitement prescrit sur ordonnance et délivré par un pharmacien, bien loin des coffee-shops néerlandais. Et tout est question de dosage !

Les effets vertueux du cannabis sont essentiellement liés à deux des dizaines de substances chimiques naturelles qui le composent : le bien connu THC (tétrahydrocannabinol) et le cannabidiol, ou CBD. Ce sont les bienfaits de ces deux molécules, des cannabinoïdes, qui font l’objet des plus nombreuses recherches et expérimentations.

La première, le THC, agit sur le psychisme et l’état de conscience. La seconde est étudiée et utilisée pour ses vertus de relaxant musculaire. Le dosage de ces deux substances est primordial lorsque l’on parle de cannabis thérapeutique. Il dépend bien sûr de chaque patient, et la teneur en THC est adaptée au profil de chacun. Le cannabis médical est riche en cannabidiol, contrairement au chanvre récréatif qui contient davantage de THC.

Quels sont ses bienfaits ?

Le cannabis thérapeutique, ou cannabis médical, est, dans les nombreux pays où il est aujourd’hui autorisé, prescrit dans le cadre de traitements de différentes pathologies. Il intervient en complément d’autres soins. Certains de ses bienfaits sont moins connus que d’autres.

1. Le chanvre peut contribuer à soulager des douleurs chroniques que d’autres antalgiques ne suffisent pas à apaiser. Il s’agit de la première indication du cannabis médical. Mais elle n’est pas la seule.

2. Le cannabis thérapeutique est aussi prescrit comme un soin palliatif à certains malades du cancer ou patients atteints de maladies incurables. Il contribue notamment à stimuler la faim et à apaiser les nausées.

3. Il entre également dans le traitement de certaines maladies neurologiques, telles que la sclérose en plaque, afin de soulager les douleurs musculaires. Le cannabis thérapeutique est aussi utilisé dans le traitement de traumatismes post AVC.

4 Le cannabis thérapeutique peut aussi être prescrit dans le cas d’épilepsies contre lesquelles les traitements médicamenteux classiques ne fonctionnent pas.

C’est sur ces indications que se concentrera essentiellement l’expérimentation bientôt menée en France.

Cannabis et CBD : quelle différence ?

Comme évoqué plus haut, le CBD est utilisé pour ses effets de relaxant musculaire. Il n’engendre pas les effets psychoactifs recherchés dans l’usage récréatif du cannabis. En France, la vente de produits à base de CBD est autorisée, sous certaines formes et
conditions.

Le cannabidiol est le plus souvent vendu sous forme d’huile. Différents dosages existent, avec 5, 10, 20 ou 30% de CBD, en fonction de la pathologie à traiter. Leur teneur en THC doit être inférieure à 0,2%.

Le cannabis thérapeutique en France

L’expérimentation à venir pourrait ouvrir la voie à d’autres formes de traitements, cette fois considérés comme médicaux. Car pour l’heure, les huiles de CBD ou les tisanes ne sont pas reconnus comme du cannabis médical, seulement comme des compléments.

L’étude sera menée sur 3000 personnes et devrait durer deux ans. Des patients de tous âges et souffrant de différentes pathologies se verront administrer du cannabis thérapeutique sous forme de vaporisation de fleurs séchées, d’huile ou de tisane.

Le cannabis thérapeutique dans le reste du monde

Plusieurs pays, aux quatre coins du monde, ont déjà légalisé l’usage médical du cannabis. Le Canada fut un précurseur en autorisant l’usage du chanvre aux patients atteints de maladies incurables comme le cancer. Son usage récréatif y est légal depuis 2018.

Aux Pays-Bas, la vente et la consommation de cannabis sont autorisées depuis 1976, et depuis 2003, le chanvre peut être délivré sur ordonnance et vendu en pharmacie.

Israël, tout comme 33 états américains mais aussi le Chili et la Colombie ont suivi. Au sein de l’Union Européenne, le cannabis thérapeutique est autorisé dans 21 pays, sous diverses formes et conditions.