Législation du CBD en Suisse : ce qu’il faut savoir

Depuis quelques années, la législation du CBD (cannabidiol) évolue en Europe. Tout comme la France, la Confédération suisse autorise et encadre la consommation de cette molécule issue du chanvre, à savoir la plante de cannabis. Particulièrement en vogue, les produits au CBD sont disponibles à la vente sous plusieurs formes : fleurs, aliments, tisanes, huiles, cosmétiques, etc. Apprenez-en donc plus sur la législation du CBD en Suisse pour en disposer en toute légalité.

Qu’est-ce que CBD et sous quelle forme est-il disponible ?

Également appelé cannabidiol, le CBD provient de la plante de cannabis, connue aussi sous le nom de “chanvre”. À la différence du THC qui provoque des effets euphorisants et psychoactifs, le CBD possède des vertus thérapeutiques toujours en cours d’étude par la communauté scientifique. Il permet de se détendre, d’atténuer le stress et l’anxiété, de soulager les douleurs et favorise l’endormissement.

Aujourd’hui, vous trouverez de nombreux produits à base de CBD dans le commerce avec différents modes d’absorption. Parmi les classiques, on retrouve les fleurs séchées, les huiles et les infusions. Le chocolat et les gummies au CBD tout comme les crèmes cosmétiques se révèlent, quant à eux, plus insolites.

La Suisse autorise l’utilisation du cannabidiol sur son territoire

La Confédération suisse autorise la vente et l’utilisation du CBD depuis 2017. Pour qu’il soit légal, un produit à base de CBD doit posséder une teneur en THC inférieure à 1 %. Il n’est alors pas soumis à la Loi contre les stupéfiants contrairement au cannabis contenant un taux de THC supérieur. La Suisse se montre plus tolérante que la France à ce sujet, puisque les Français restent limités à 0,30 % de THC.

Faites donc attention à la composition des produits que vous choisissez si vous commandez du CBD en Suisse. Certains sont strictement interdits sur le territoire français, car les deux législations sont différentes.

La consommation de résine de CBD est interdite en Suisse

Bien connue des fumeurs de cannabis, la résine que l’on appelle communément “haschich” ressemble à une pâte plus ou moins dure de couleur marron à verdâtre. On l’obtient par extraction de la résine de la plante, et elle est parfois coupée avec d’autres substances.

Sur le marché européen, il existe de la résine de CBD avec un faible taux de THC. Toutefois, la législation suisse interdit catégoriquement la résine de cannabis même si elle contient moins de 1 % de THC. La résine de CBD n’est donc pas légale en Suisse. D’après les lois en vigueur, il s’agit d’un stupéfiant. Un consommateur pris en infraction encourt d’ailleurs une amende de 100 francs.

L’huile de CBD doit désormais être aromatisée pour limiter son ingestion

Jusqu’à maintenant autorisée avec un taux légal de THC (moins de 1 %), l’huile de CBD fait face à des controverses en Suisse. En mars 2022, la Confédération a voté une mesure visant à rendre l’huile de CBD impropre à la consommation. En effet, un produit dénaturant doit dorénavant intégrer la composition afin d’en altérer le goût et l’odeur. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) entend ainsi réduire drastiquement l’utilisation abusive de l’huile de CBD par voie orale ou sublinguale.

On retrouve néanmoins une large sélection d’huiles de CBD classiques à faible teneur en THC dans plusieurs pays d’Europe, dont la France. Les fabricants et producteurs suisses, quant à eux, doivent se conformer rapidement à la législation de leur pays.

Est-il possible de planter soi-même du cannabis à faible teneur en THC ?

Contrairement à de nombreux pays d’Europe, la législation suisse s’avère particulièrement souple concernant la culture du CBD. Non seulement les fabricants peuvent produire du chanvre, mais vous pouvez également planter du cannabis légal à titre privé. La plante doit obligatoirement contenir moins de 1 % de THC, sinon elle est considérée comme un stupéfiant et interdite. Choisissez donc une variété adaptée si vous souhaitez vous essayer au jardinage.

Relativement récents, les produits au CBD suivent les évolutions des lois et des recommandations des autorités. Plus tolérante que la législation française sur certains aspects et plus rigide sur d’autres, la Confédération suisse autorise sous certaines conditions la vente, la consommation et la culture du CBD sur son territoire.

Suite à cet article, nous vous conseillons :

Focus

Retrouvez nous dans votre pharmacie

Découvrez l'ensemble des produits Remedeus près de chez vous en visitant un de nos points de vente.

Vous avez une question ?