CBD et maladie de crohn

CBD et maladie de Crohn : vers un traitement pour soulager les symptômes ?

La maladie de Crohn, pour laquelle il n’existe aujourd’hui pas de remède, engendre des symptômes particulièrement handicapants chez les patients qui en souffrent. Des produits à base de CBD pourraient soulager certains d’entre eux.

Pourquoi utiliser du CBD pour traiter la maladie de Crohn ?

Les produits à base de CBD sont utilisés à de nombreuses fins, en raison des bienfaits du cannabidiol sur l’organisme. Douleur, anxiété, troubles du sommeil ou de l’appétit : de plus en plus de personnes travers le monde se laissent convaincre par les vertus du CBD.

Dans certains pays, le CBD intervient déjà dans le traitement de différentes maladies. Des études se penchent sur de futurs traitements, notamment pour soulager les personnes atteintes de la maladie de Crohn.

Diarrhées, saignements, constipation, douleurs, crampes abdominales, perte de poids et d’appétit : les
symptômes de la maladie de Crohn sont souvent très handicapants. Il n’existe aujourd’hui aucun remède définitif contre cette maladie inflammatoire, qui peut toucher tout l’intestin de la bouche à l’anus. Mais certains traitements permettent d’améliorer la qualité de vie de patients en réduisant leurs symptômes.

Plusieurs recherches ont déjà été réalisées sur les vertus du cannabidiol, contenu dans le chanvre. Parmi elles, une étude menée par des chercheurs israëliens. Ses résultats tendent à prouver que le CBD aurait un impact bénéfique sur les symptômes de la maladie de Crohn.

Si le CBD n’a pas d’effet avéré sur l’inflammation intestinale dont souffrent les malades, comme les
scientifiques le supposaient, il semble qu’il puisse améliorer leurs conditions de vie en soulageant
certaines douleurs.

Durant cette étude, 46 patients ont été séparés en deux groupes. Une partie s’est vu administrer pendant 8 semaines un traitement à base d’huile de cannabis contenant 15% de cannabidiol et 4% de tétrahydrocannabinol (THC). L’autre partie des malades a reçu un placebo.

Une réduction des symptômes de la maladie a été constatée chez les malades ayant consommé cette huile de cannabis. 65% d’entre eux affichaient des signes de rémission clinique, contre 35% des patients ayant reçu le placebo.

L’action du CBD sur les symptômes de la maladie de Crohn

Les scientifiques s’intéressent aux vertus du cannabidiol (CBD), notamment à ses propriétés analgésiques, anti-inflammatoires et régulatrices de la motricité intestinale. Des traitements à base de CBD sont déjà administrés pour soulager les symptômes de différentes maladies graves, comme la sclérose en plaque.

Les chercheurs restent prudents quant à leurs conclusions. La façon dont le CBD agit sur les symptômes n’est pas encore parfaitement comprise.

D’autres études doivent être menées sur l’action de l’huile de CBD sur la maladie de Crohn et ses symptômes. La stimulation du système endocannabinoïde intéresse de plus en plus les scientifiques.

Les récepteurs CB2, présents notamment dans le tractus gastro-intestinal, ont un impact sur les douleurs gastro-intestinales. Une voie plus qu’intéressante à explorer.

« Il existe de bonnes raisons de croire que le système endocannabinoïde est une cible thérapeutique potentielle dans la maladie de Crohn et d’autres maladies gastro-intestinales » expliquait le Dr Naftali, principale auteure de l’étude menée en 2018.

Le CBD thérapeutique en France

Qu’il s’agisse de Crohn ou d’autres maladies, les produits à base de CBD ne sont pas considérés comme des traitements médicaux. Ils sont seulement des compléments, dont la fabrication et la vente est strictement encadrée. Mais l’idée de légaliser le cannabis thérapeutique semble faire son chemin.

Anti-oxydant, anti-douleur, anti-inflammatoire : le CBD agit de bien des façons sur le corps humain. Nul doute que nous n’avons pas fini d’entendre parler de ses bienfaits.

usage cbd en journée

Le CBD pour chaque moment de votre journée : ses bienfaits au quotidien

La consommation de CBD au quotidien, au même titre qu’un complément alimentaire, peut avoir de nombreux bienfaits à court et à long terme. Zoom sur les applications possibles du CBD pour chaque moment de votre journée.

Le CBD le soir : pour un sommeil réparateur au quotidien

En interagissant avec le système endocannabinoïde, le CBD aiderait le corps à se relaxer et à trouver le sommeil plus rapidement. Il peut aider les personnes souffrant de troubles du sommeil à s’endormir, et n’engendre pas de somnolences en journée (à la différence de nombreux somnifères !).

De plus en plus de recherches sont menées pour prouver que le cannabidiol, consommé avant le coucher, permettrait de réguler les phases du sommeil paradoxal (REM et non-REM) et de sommeil profond. En augmentant le dynamisme en journée, le CDB améliorerait aussi la qualité du sommeil.

Il faut bien comprendre que le cannabidiol n’agit pas comme un sédatif mais comme un traitement favorisant la qualité des cycles du sommeil. Celle-ci est essentielle pour obtenir des nuits véritablement réparatrices, et une plus grande sensation d’éveil durant la journée. L’un des avantages du CBD est qu’il ne crée pas de dépendance et n’engendre pas d’effets psychoactifs.

Réduire le stress et l’anxiété grâce au CBD

Le CBD aurait également un impact positif sur les personnes stressées, en agissant sur le système nerveux. Il s’agit de l’un des effets les plus connus et documentés du CBD.

Le cannabidiol permettrait d’augmenter le taux de sérotonine, aussi appelée hormone du bonheur, dans les synapses. S’attaquant au stress et à l’anxiété, cette hormone joue un rôle de régulation de l’humeur.

Le CBD aurait ainsi un impact positif sur certains troubles de l’anxiété tels que :
– la phobie sociale
– la dépression légère
– la panique
– les Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC)
– le stress post-traumatique (SSPT)
– le Trouble Anxieux Généralisé (TAG)

Le CBD après une séance de sport

De nombreux sportifs utilisent le CBD au quotidien pour améliorer leurs performances et réduire le temps de récupération musculaire après l’effort.

Les propriétés anti-inflammatoires du CBD permettraient aussi de mieux gérer les douleurs. Il réussit à modérer les signaux envoyés par le corps lors de contractions musculaires ou de crampes, et aide à réguler les réactions face à la douleur.

Prendre soin de sa peau avec le cannabidiol

Parmi les nombreux bienfaits attribués au CBD, celui-ci est peut-être moins connu. Sous forme d’huile à ingérer ou en application externe, il réduirait la production de lipides et augmenterait la production de sébum, qui protège le derme des agressions extérieures.

Inflammations, éraflures, plaies, démangeaisons ou brûlures : le CBD peut contribuer au traitement de certaines affections cutanées. Par ailleurs, son action antioxydante protégerait les cellules de la peau du vieillissement.

Lutter contre une addiction au quotidien avec le CBD

Contrairement au THC, le CBD n’entraîne pas de dépendance. Il pourrait au contraire contribuer à lutter contre certaines addictions, à commencer par celle due à la nicotine.

Le cannabidiol permettrait de réduire les effets secondaires liés au sevrage, comme les troubles du sommeil, l’anxiété, les difficultés de concentration et l’irritabilité. Autant de maux qui rendent l’arrêt du tabac si difficile.

En 2013, une étude a été menée sur le sujet par des chercheurs de l’University College London. 24 fumeurs y ont participé. La moitié a utilisé un inhalateur de CB, l’autre un placebo. Après une semaine, les participants ayant inhalé du CBD consommaient environ 40% de cigarettes en moins, tandis que les autres fumeurs n’avaient pas diminué leur consommation.

D’autres études, plus longues et réalisées sur de plus larges échantillons, devront être menées avant de prouver que le CBD est un véritable moyen de sevrage. Mais les premières recherches sont très encourageantes.

Comment consommer du CBD au quotidien ?

Il existe plusieurs modes d’administration du CBD. Le plus connu est l’huile de CBD, à ingérer sous forme liquide. Celle-ci est proposée avec différents dosages, afin de répondre au mieux à chaque besoin.

Elle s’utilise au quotidien, telle une cure, pour agir de façon efficace. Alliée à des huiles essentielles pour booster ses bienfaits, l’huile de cannabidiol est adaptée à toutes les situations.

Il est important de bien comprendre que chacun réagit différemment aux produits. Il vous faudra peut-être tester différents dosages avant de trouver le bon complément CBD pour chaque moment de votre journée.

L’impact environnemental du CBD

Alors que la prise de conscience écologique se renforce aux quatre coins du monde, il est important de se poser la question de l’impact environnemental du CBD. De quel type de culture est-il issu ? Celle-ci est-elle respectueuse de la nature et de la biodiversité ?

Le chanvre industriel et son impact environnemental

Les produits à base de CBD sont issus de cultures de chanvre industriel. Mais quelle est la différence avec la culture de cannabis, et quel est l’impact environnemental de la production de chanvre ?

Il est important de bien faire la distinction entre la culture de cannabis (illégale en France) et la culture de chanvre industriel, très répandue dans l’Hexagone. C’est de celle-ci qu’est issu le cannabidiol, utilisé dans les huiles et autres produits CBD autorisés sur le marché français.  

Le chanvre industriel contient un taux minime de THC, la fameuse molécule entraînant les effets psychoactifs du cannabis récréatif.

Tandis que le cannabis cultivé en serre nécessite lumière, eau et traitements, le chanvre industriel présente bien des avantages, à la fois écologiques et économiques.

Une culture écologique

En de nombreux points, le chanvre utilisé pour réaliser les huiles de CBD est vanté pour son impact environnemental positif.

Le chanvre est en effet une plante dotée d’un système racinaire profond, qui a besoin d’une quantité d’eau limitée pour pousser. Il n’est pas non plus nécessaire de recourir à des techniques d’irrigation pour lui permettre de bien se développer.

Particulièrement résistant, le chanvre ne nécessite ni insecticide, ni fongicide, ni herbicide, ce qui contribue grandement à en faire une culture respectueuse de l’environnement. Sa résistance aux conditions météorologiques difficiles apparaît aussi comme un allié de taille alors que le réchauffement de la planète semble s’accélérer, comme sa capacité à stocker du CO2.

Autre avantage de cette plante dont on extrait le CBD : tandis que certaines cultures intensives puisent les éléments nutritifs de la terre, le chanvre lui, restitue de l’azote dans le sol. On parle aussi de la capacité du chanvre à décontaminer les sols en absorbant les métaux lourds.

Le chanvre, sélectionné à partir de l’espèce Cannabis sativa L, est une plante dont le système racinaire contribue à stabiliser les sols et lutter contre l’apparition de l’érosion. Lorsqu’elles se décomposent, les racines libèrent des nutriments qui améliorent la qualité de la terre.

Enfin, le chanvre est une plante haute et dense qui peut abriter de nombreuses espèces, favorisant la biodiversité. Selon l’European Industrial Hemp Association, des espèces rares et écologiquement fragiles – araignées, scarabées ou mouches – trouvent refuge dans les cultures de chanvre.

Un secteur contrôlé

La production de chanvre industriel destinée à la fabrication de produits CBD n’est donc pas une menace pour l’environnement, dès lors que la culture de la plante est bien régulée.

Si la vente de produits à base de CBD est autorisée en France, elle est strictement encadrée. Le chanvre utilisé doit répondre à des critères de culture stricts. Le fait que la culture de chanvre industriel soit légale (contrairement à la culture de cannabis à visée récréative) permet d’encadrer son fonctionnement, et de s’assurer qu’elle n’est pas nuisible pour l’environnement.

Les avantages de la culture du chanvre en termes de respect de l’environnement ne se limitent pas à la production d’huile de CBD et autres produits à base de cannabidiol.  Cette plante est utilisée depuis des millénaires à bien d’autres fins. Le chanvre est notamment utilisé dans la fabrication de matériaux de construction, d’isolation thermique et phonique, mais aussi de papier ou encore de tissu.

Choisir un CBD écologique

Au moment de choisir un produit CBD de qualité, de nombreux critères doivent être pris en compte. Parmi eux, cette dimension écologique est importante. Si vous êtes soucieux de l’impact environnemental du CBD, n’hésitez pas à vous renseigner sur son origine. Est-il issu d’une culture de chanvre respectueuse de la nature ? Des pesticides et autres produits chimiques ont-ils été utilisés pour sa production et son extraction ?

La technique d’extraction appelée « CO2 supercritique » est considérée comme la plus écologique. Ce solvant « vert » n’est en effet ni toxique, ni polluant. Prenez donc bien le temps de comparer les différents produits CBD proposés sur le marché afin de mesurer leur impact sur l’environnement.

Le CBD pour traiter la fibromyalgie

CBD et fibromyalgie : le cannabidiol pour soulager les douleurs ?

De plus en plus de personnes souffrant de fibromyalgie ont recours à des traitements alternatifs comme le CBD pour soulager leurs symptômes et notamment leurs douleurs chroniques. Comment le cannabidiol agit-il et comment le consommer ?

Qu’est-ce que la fibromyalgie ?

Douleurs musculaires et osseuses, fatigue, maux de tête, dépression : la fibromyalgie est une maladie entraînant des symptômes extrêmement handicapants au quotidien. Une pression sur un point précis du corps peut engendrer des douleurs intenses particulièrement difficiles à gérer pour les malades. 

On ignore l’origine de la fibromyalgie et il n’existe pour l’heure aucun moyen de guérir cette maladie, mais des traitements, médicamenteux ou non, existent heureusement pour soulager les douleurs et troubles des patients qui en souffrent.

Parmi eux, le CBD et le cannabis thérapeutique de manière plus générale, intéressent beaucoup médecins et patients. Le cannabidiol aurait en effet un impact bénéfique sur les symptômes de la fibromyalgie en contribuant notamment à atténuer les douleurs.

Comment le CBD agit sur les symptômes de la fibromyalgie ?

Rappelons que contrairement au THC, le CBD n’a aucun effet psychoactif et n’altère pas notre état de conscience. Le cannabidiol ne fait pas “planer”. Ce sont d’autres effets qui sont recherchés dans le CBD.

Dans certains pays, des traitements à base de cannabidiol sont officiellement reconnus comme des traitements thérapeutiques. Ce n’est pas encore le cas en France.

Dans les pays où il est autorisé, le cannabis médical est utilisé pour soulager douleurs et inflammations. Il intervient pour atténuer les symptômes de personnes atteintes de cancer, de la maladie d’Alzheimer, de la sclérose en plaques ou encore de la maladie de Parkinson.

Les bienfaits connus du CBD sont liés au système endocannabinoïde, qui joue un rôle primordial dans la régulation du système immunitaire, de la douleur, de l’inflammation et de l’humeur.

Une étude dont les conclusions ont été publiées en 2016 suggère que la fibromyalgie serait due à une carence de ce système. Cette carence engendrerait un déséquilibre du traitement des signaux de la douleur par le système nerveux.

Une autre recherche, menée en 2011 par la National Pain Foundation sur une soixantaine de personnes souffrant de cette maladie, a en outre montré que les patients ayant recours au CBD ressentaient un vrai soulagement de leurs symptômes, davantage qu’avec d’autres traitements thérapeutiques. 

En plus de réduire l’intensité des douleurs, le cannabidiol aurait un effet bénéfique sur le moral des patients, la qualité de leur sommeil et leur anxiété. 

De nombreux témoignages de malades tendent à confirmer les résultats des premières études réalisées sur le sujet. Mais il est encore trop tôt pour parvenir à de véritables conclusions.

De plus en plus de recherches, à grande échelle, sont menées à travers le monde pour mieux comprendre l’impact réel du cannabidiol sur la santé humaine (mais aussi animale) .

CBD et fibromyalgie : comment utiliser le cannabidiol ?

En France, les huiles de CBD et autres produits à base de cannabidiol ne sont pas considérés comme des traitements médicaux mais comme des compléments alimentaires. La vente d’huile de CBD est ainsi autorisée, mais strictement réglementée.

Mais comment la consommer lorsque l’on souffre de fibromyalgie ? Sous quelle forme et sous quel dosage l’utiliser ?

L’huile de CBD peut être utilisée par voie orale – quelques gouttes sous la langue -, ou appliquée sur la peau, pour masser les zones douloureuses du corps. Il est aussi possible de faire infuser des fleurs de CBD.

Il n’existe pas une posologie unique et adaptée à toutes les personnes souffrant de fibromyalgie. Le bon dosage dépend de chaque personne, de ses douleurs, mais aussi de la réponse de son corps à la molécule. 

Pour parvenir à la posologie idéale, il est recommandé de commencer avec un dosage faible puis de l’augmenter jusqu’à trouver celui qui vous convient.

Il est en outre essentiel de bien choisir ses produits CBD. Remedeus vous propose des huiles de cannabidiol de qualité, à consommer en toute confiance.

législation cbd france

CBD et législation : ce que dit la loi en 2020

Depuis le 19 novembre 2020, interdire le CBD est considéré comme “illégal” selon la justice européenne. Sa vente et sa consommation sont donc tolérées… Mais le flou juridique persiste. Retour sur la législation autour du CBD.

La législation sur le CBD en 2020 : le point sur les textes en vigueur

En France, le cannabis et ses produits dérivés sont considérés comme des produits interdits. Et cela est toujours vrai aujourd’hui. Le code de la santé publique l’indique clairement, au sein de l’arrêté du 22 août 1990 :

« Sont interdits la production, la mise sur le marché, l’emploi et l’usage :

1° Du cannabis, de sa plante et de sa résine, des préparations qui en contiennent ou de celles qui sont obtenues à partir du cannabis, de sa plante ou de sa résine ;

2° Des tétrahydrocannabinols, à l’exception du delta 9-tétrahydrocannabinol de synthèse, de leurs esters, éthers, sels ainsi que des sels des dérivés précités et de leurs préparations. »

Seule l’Afssaps (l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) peut bénéficier de dérogations, à des fins de recherches par exemple.

Le CBD est donc théoriquement interdit mais n’est pas considéré comme un produit stupéfiant, à la différence du THC (dont la vente, la détention et la consommation sont punies par la code pénal).

En parallèle, l’article R5181 autorise bien la culture, l’importation, l’exportation et l’utilisation industrielle et commerciale (fibres et graines) des variétés de Cannabis sativa L dont la teneur en cannabidiol n’est pas supérieure à 0,20 %. Le Cannabis sativa L est donc à la fois illégal et autorisé !

Mais les produits obtenus ne sont pas destinés à la consommation humaine : ils sont prévus pour fabriquer des vêtements, des cosmétiques ou des matériaux isolants.

Le tournant de l’arrêt Kanavape

Alors pourquoi le CBD est-il en vente légalement, sous forme d’huiles, de tisanes ou encore de fleurs ? Parce que pour la justice européenne – en tout cas en matière de CBD – il est interdit d’interdire !

Le 19 novembre 2020, la CJUE (Cour de Justice de l’Union Européenne) a rendu un arrêt dans l’affaire dite « Kanavape ». La Cour d’Appel d’Aix en Provence a sollicité son avis sur le fameux arrêté du 22 août 1990 évoqué plus haut.

Et la CJUE a tranché : pour elle, le CBD n’est pas illégal. L’arrêté du 22 août 1990 interdisant sa vente et sa consommation n’est donc pas justifié. La cour de l’UE explique que, selon les connaissances scientifiques actuelles (et selon les standards internationaux), l’huile de CBD ne constitue pas un produit stupéfiant.

Une bonne nouvelle pour les vendeurs de CBD, et notamment les boutiques physiques. Ces dernières faisaient régulièrement l’objet de contrôles de police, voire de fermetures administratives.

Les autorités françaises ont pris la décision de la Cour de justice de l’UE en considération. Elles tolèrent donc la vente dans l’attente d’une nouvelle législation sur le CBD, plus explicite cette fois. Mais cette tolérance comprend quelques limitations. Les éventuelles publicités ne doivent pas porter à confusion (entre cannabis et CBD), et les vendeurs ne doivent pas prêter aux produits des vertus thérapeutiques non prouvées scientifiquement.

Il est également interdit d’inciter à fumer du « Cannabis light », petit nom souvent donné aux fleurs de CBD.

Enfin, les fabricants et revendeurs (en ligne ou en boutique) doivent faire analyser leurs produits par un laboratoire indépendant. Un moyen d’éviter la revente – toujours punie par la loi – de produits à forte teneur en THC.

trouver dosage cbd

Dosage du CBD : trouvez l’équilibre adapté à vos besoins

Lorsque l’on souhaite choisir un produit CBD, il est souvent compliqué de comprendre les différents dosages et de trouver la posologie idéale. Celle-ci dépend de bien des critères, comme les effets recherchés, l’âge ou encore le poids. Petit guide pratique pour trouver le dosage parfait.

Le bon dosage de CBD : une question d’équilibre

Adapter le dosage à son poids

Le poids est l’un des critères essentiels à prendre en compte lorsque l’on cherche le bon dosage de CBD. Comme pour toutes les molécules, un surdosage pourrait avoir des effets non désirés. Et un dosage trop faible serait perçu comme un échec.

On recommande de prendre 1 mg à 6 mg de CBD par tranche de 5 kilos. Mais ce calcul ne suffit pas à déterminer le dosage parfait.

D’autres critères entrent en compte, comme la réaction du corps à la molécule. Nous ne réagissons en effet pas tous de la même façon. Certains y sont plus sensibles et auront donc besoin d’une dose plus faible que d’autres personnes. 

C’est pourquoi il est vivement conseillé de commencer avec un dosage faible puis de l’augmenter selon ses besoins. Ce conseil vaut aussi pour la fréquence d’administration.

Le cannabidiol doit contribuer à rétablir un équilibre, il faut donc bien veiller à ne pas en prendre trop.

Les symptômes que l’on souhaite soulager

La quantité de CBD dépend aussi bien sûr de la pathologie que l’on souhaite soulager. Des personnes souffrant de douleurs chroniques intenses auront besoin d’un dosage plus élevé que d’autres souhaitant soulager de légers maux de tête ou mieux gérer leur stress. 

Il faut souvent tester plusieurs dosages avant de trouver celui qui sera le plus adapté à ses besoins. 

Bien que les produits CBD ne soient en France pas considérés comme des traitements médicaux mais comme des compléments alimentaires, votre médecin peut vous aider à déterminer la dose de cannabidiol qui vous convient. N’hésitez donc pas à lui demander conseil.

L’âge et le sexe

L’âge pourrait lui aussi entrer en compte dans l’efficacité du CDB. Une personne jeune aurait de manière générale besoin d’une quantité plus faible pour en ressentir les bienfaits.

Si de plus amples recherches doivent être menées sur le sujet, il semblerait que le sexe puisse jouer un rôle lui aussi. Les effets du cannabidiol pourraient être différents chez l’homme et chez la femme en raison de facteurs hormonaux.

Si certaines règles de base doivent être prises en compte, il est clair que seule l’expérience vous permettra de trouver le dosage de CBD qui vous convient.

Le dosage de CBD dans les huiles : comment ça marche ?


Outre la concentration de CBD des huiles et autres produits à base de cannabidiol, la quantité consommée est elle aussi très importante.

Les pourcentages indiquent la concentration de CBD contenue dans le flacon d’huile. Un flacon de 10 ml d’huile de CBD, par exemple, contient 250 gouttes (une goutte équivalant à environ 0,04 millilitre).

Pour un flacon :

  • Concentration de 500 mg : 1 goutte = 2,5 mg de CBD
  • Concentration de 1000 mg : 1 goutte = 5 mg de CBD
  • Concentration de 2000 mg : 1 goutte = 10 mg de CBD
  • Concentration de 3000 mg : 1 goutte = 15 mg de CBD
  • Concentration de 4000 mg : 1 goutte = 20 mg de CBD

Si vous n’avez jamais utilisé d’huile de CBD, commencez par un flacon contenant une concentration de CBD de 5% et une goutte par jour, puis augmentez progressivement cette dose si vous en ressentez le besoin. 

Fleurs de chanvre : quel dosage pour quel usage ?

Là encore, la posologie idéale dépend de chacun. Il est donc conseillé de commencer avec un faible dosage de fleurs et feuilles de chanvre, puis de l’adapter en fonction de ses réactions aux cannabinoïdes et de ses besoins.

Riches en CBD, les fleurs se consomment en infusion, chauffée dans de l’eau ou dans du lait d’origine végétale ou animale.

Elles peuvent aussi être inhalées ou vaporisées avec un vaporisateur, évitant ainsi les effets nocifs de la combustion.

Combien de temps durent les effets du CBD

Les effets du cannabidiol et leur durée dépendent de chacun et des quantités administrées.

Sous forme d’huile ou de fleurs à infuser ou inhaler, les bienfaits sont de manière générale ressentis rapidement, entre 5 et 20 minutes après la consommation. Les effets du CBD peuvent durer plusieurs heures, et leur intensité dépend bien sûr de celle des maux que l’on souhaite soulager.

En bref, il n’y a pas de recette magique mais des dosages de CBD adaptés à chaque individu. Pour trouver celui qui vous convient, quelques tests seront peut-être nécessaires.

effets secondaires du cbd

Les effets secondaires du CBD : les connaître et les éviter

Si l’on parle de plus en plus des bienfaits du CBD sur la santé, on connaît moins ses effets secondaires. Certains d’entre eux sont pourtant recensés. C’est pourquoi il est très important de choisir des produits de qualité – et le bon dosage – lorsque l’on commence un traitement à base de cannabidiol.
Focus sur ces effets non désirés et les moyens de les éviter.

Un effet secondaire commun du CBD : la sensation de bouche sèche

C’est l’un des effets secondaires bien connus du cannabis. Il existe aussi avec les produits CBD, même s’ils ne contiennent pas de THC.

Certaines personnes ont une sensation de bouche sèche après avoir consommé du cannabidiol. Cette sécheresse buccale peut être engendrée par l’action du CBD sur les récepteurs endocannabinoïdes, présents dans les glandes salivaires. Une sensation qui peut être calmée rapidement avec un verre d’eau ou de jus de fruits.

L’action du cannabidiol sur la pression artérielle

Une diminution de la pression artérielle peut également intervenir quelques minutes après la prise de produits à base de CBD. Celle-ci est généralement légère mais elle peut, chez certaines personnes, entraîner des vertiges ou des étourdissements.

Cet effet disparaît le plus souvent très vite, après s’être allongé quelques instants. On recommande aussi de boire du café ou de manger du chocolat.

Et si vous êtes déjà sujet à des problèmes de pression artérielle, parlez-en à votre médecin avant toute prise.

Les effets du CBD sur l’appétit

Utilisé par certains pour réguler la sensation de faim, le CBD peut contribuer à stimuler l’appétit mais aussi le réduire. Tout dépend de votre métabolisme.

Il est parfois nécessaire de tester différents dosages et rythmes d’administration avant d’obtenir l’effet recherché et parvenir à un bon équilibre de l’appétit. Le rôle du CBD dans la sensation de faim est encore peu connu, et il semble qu’il soit très différent d’un individu à l’autre.

Nausées, migraines, fatigue : des effets secondaires légers

Si le cannabidiol peut aider à soulager les nausées, sa consommation a parfois l’effet inverse. Il est dans ce cas recommandé de diminuer le dosage de CBD.Il en va de même pour la fatigue et les maux de tête.

Généralement utilisé pour lutter contre les troubles du sommeil et stimuler la concentration, le CBD a parfois un effet contraire et semble pouvoir entraîner des somnolences. Pour de nombreux patients, le CBD est efficace pour soulager les migraines, mais d’autres personnes ressentent des maux de tête après avoir consommé des produits à base de cannabidiol.

Si vous ressentez une fatigue anormale ou des nausées persistantes, n’hésitez pas à réduire le dosage ou la quantité que vous consommez. Il peut s’agir d’un problème de posologie, mais aussi d’un défaut de qualité des produits. 

Le CBD et le système digestif

Il arrive que la prise de CBD ait quelques effets non désirés sur le système digestif. Ceux-ci peuvent se traduire par des diarrhées ou des problèmes de constipation. Là encore, si ces effets persistent, adaptez votre dosage de CBD et la fréquence de consommation.

Ces troubles sont en effet souvent liés à une consommation importante de cannabidiol. La qualité des produits peut aussi être la cause de ces effets secondaires. Consommez uniquement des huiles CBD contrôlées par un laboratoire indépendant.

CBD et autres médicaments : quelles interactions ?

Peu d’études ont été menées sur le sujet mais comme toutes les molécules, le CBD interagit avec les médicaments. Il peut altérer la métabolisation du traitement.

Si vous prenez des médicaments sur ordonnance, il est vivement conseillé d’en parler à votre médecin avant de commencer un traitement CBD. Certaines interactions peuvent réduire l’efficacité d’un médicament. C’est notamment le cas des médicaments métabolisés par le foie.


Comment éviter les effets secondaires du CBD ?

Comme toutes les molécules, le cannabidiol agit de façon différente pour chaque individu. Il est essentiel de bien choisir ses huiles, fleurs et autres produits CBD, mais aussi d’adapter le dosage aux réactions de son organisme. Sachez qu’une mauvaise qualité est souvent à l’origine d’effets secondaires indésirés. Il est vivement recommandé de bien se renseigner sur l’origine du cannabidiol que l’on consomme.

Si vous constatez des effets secondaires gênants et persistants suite à la prise de cannabidiol, parlez-en à votre médecin afin de trouver le meilleur traitement.

Quels sont les bienfaits du CBD sur l’anxiété et le stress ?

De plus en plus de personnes souffrant de troubles anxieux se tournent vers des produits naturels comme le CBD pour lutter contre le stress, qu’il soit ponctuel ou chronique. Le cannabidiol semble en effet avoir des effets bénéfiques sur l’anxiété. C’est ce que tendent à prouver plusieurs études mais aussi de nombreux témoignages de patients.

L’anxiété, une réaction naturelle parfois incontrôlable

Le stress et l’anxiété sont des réactions naturelles. C’est ainsi que notre organisme réagit face à des situations inhabituelles, menaçantes, des émotions fortes. Ces réactions nous permettent, tant qu’elles sont ponctuelles et contrôlables, de nous adapter à notre environnement.
Mais parfois le stress perdure, et il est alors véritablement handicapant au quotidien. Il peut devenir chronique et se manifester de manière très intense, engendrer des crises d’angoisse et de panique.

Des millions de personnes à travers le monde souffrent de troubles anxieux. Il existe de nombreux traitements médicamenteux, tels que les anxiolytiques, mais ceux-ci sont parfois accompagnés d’effets secondaires et peuvent entraîner une dépendance. Les alternatives naturelles se développent et font de plus en plus d’adeptes. Parmi elles, les produits à base de CBD, dont la vente est tout à fait légale en France.

Comment le CBD agit-il sur l’anxiété ?

Il est important de rappeler que les produits à base de CBD vendus en France, même s’ils sont aussi issus de plants de chanvre, ne contiennent pas de THC, contrairement au cannabis à usage récréatif. Le cannabidiol n’entraîne pas d’effets psychoactifs pouvant favoriser l’angoisse comme c’est parfois le cas avec le tétrahydrocannabinol. Les huiles, fleurs et autres tisanes dont la vente est autorisée sont issues de cultures répondant à des règles strictes assurant leur qualité.

C’est grâce à son action sur le système endocannabinoïde que le cannabidiol intéresse tant la communauté scientifique.

Ce système est composé de récepteurs présents dans tout le corps humain et notamment le cerveau. Ces récepteurs sont stimulés par les cannabinoïdes, des molécules naturellement présentes dans l’organisme. Le bon fonctionnement de ce système de communication, dont l’existence a été découverte il y a seulement une trentaine d’années, contribuerait à favoriser l’homéostasie. Celle-ci permet de maintenir un équilibre interne face aux contraintes externes.

Le cannabidiol agirait notamment sur les récepteurs de la sérotonine. Surnommée l’hormone du bonheur, elle régule l’humeur, agit sur notre bien-être mais aussi l’appétit ou encore le sommeil.

Le niveau de sérotonine tend à chuter lors de situations de stress ou d’anxiété. Le CBD permettrait de stimuler les récepteurs de cette hormone, et de rééquilibrer sa production.

Les effets du CBD sur l’anxiété sont-ils prouvés ?

Plusieurs études menées au cours des dix dernières années tendent à prouver que le CBD contribue à lutter contre de nombreux troubles psychologiques mais aussi physiologiques. En 2011 notamment, des chercheurs de l’université de Sao Paulo au Brésil ont réalisé une étude sur des personnes souffrant d’anxiété. Une partie d’entre elles a reçu un traitement à base de CBD et l’autre a reçu un placebo. Seuls les patients ayant consommé du cannabidiol ont constaté une amélioration significative de leurs troubles anxieux et cognitifs.

D’autres études montrent l’action anxiolytique du CBD, comme de nombreux témoignages de personnes s’étant tournées vers cette solution alternative aux traitements médicamenteux. En France, les produits CBD sont aujourd’hui considérés comme des compléments alimentaires. Toutefois, une expérimentation sur leur usage médical doit être lancé en ce début d’année 2021.

Comment utiliser le CBD pour lutter contre l’anxiété ?

Le cannabidiol existe sous plusieurs formes. Parmi elles, l’huile de CBD et les fleurs à infuser ou à vaporiser sont les plus connues. Le dosage des huiles comme des fleurs dépend de chaque individu et des troubles qu’il cherche à apaiser.

Nous réagissons en effet tous différemment à une même molécule. Il est donc recommandé de commencer par des produits à faible taux de CBD puis d’augmenter le dosage et le rythme de consommation en fonction de ses besoins et de l’intensité des troubles dont l’on souffre.

Certaines personnes consomment du CBD de façon ponctuelle, pour calmer une crise d’angoisse. D’autres, souffrant de troubles anxieux chroniques par exemple, ont une consommation plus importante.

cbd et perte de poids

Favoriser la perte de poids grâce au CBD, c’est possible ?

Parmi les nombreux usages du CBD, le rééquilibre de l’appétit et l’aide à la perte de poids sont souvent cités. Le cannabidiol agirait de plusieurs façons, à la fois sur la sensation de faim et de satiété, mais aussi sur la transformation des graisses et l’élimination des calories. Explications.

CBD et THC : une influence sur le poids ?

Comme le THC, le CBD est l’une des nombreuses molécules qui constituent le chanvre. Mais le cannabidiol n’a pas les mêmes impacts. Il n’engendre pas d’effets psychoactifs et n’entraîne pas de dépendance. Sa vente et sa consommation sont d’ailleurs légales en France, et soumises à une réglementation stricte. Les huiles de CBD, comme les fleurs, doivent afficher un taux de THC de moins de 0,2%.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le CBD ne stimule pas non plus la faim. Les fringales que peuvent connaître les consommateurs de cannabis récréatif sont liées au THC. Le tetrahydrocannabinol est, dans certains pays où le cannabis thérapeutique est légal, utilisé pour combattre des troubles de l’alimentation comme l’anorexie.

Le cannabidiol, lui, aurait plutôt tendance à réguler l’appétit et la sensation de satiété, contribuant ainsi à la perte de poids chez certaines personnes.

Comment le CBD peut-il favoriser la perte de poids ?

Le cannabidiol semble avoir différents bienfaits pouvant influer sur le poids mais aussi les pathologies liées à l’accumulation de mauvaises graisses, à commencer par le diabète.

Une étude publiée en 2017 suggère que le CBD contribuerait à favoriser la conversion des mauvaises graisses en graisses saines. Rappelons en effet que toutes les graisses ne sont pas mauvaises. Graisses brunes et graisses blanches constituent notre tissu adipeux. Toutefois, les graisses brunes sont éliminées plus facilement que les graisses blanches, qui s’accumulent lorsque l’on prend du poids mais aussi avec l’âge.

Le « brunissement du gras », sur lequel le CBD agirait de façon bénéfique, est un processus favorisant la perte de calories. D’autres études s’intéressent à la façon dont le cannabidiol pourrait stimuler les mitochondries, des cellules graisseuses qui brûlent les calories et produisent de la chaleur.

D’autres études s’intéressent à la façon dont le cannabidiol pourrait stimuler les mitochondries, des cellules graisseuses qui brûlent les calories et produisent de la chaleur.

Le rôle du système endocannabinoïde

Le rôle du système endocannabinoïde et la façon dont le CBD stimulerait son bon fonctionnement intéressent la communauté scientifique. Les endocannabinoïdes, naturellement présents dans notre organisme mais aussi dans le cannabidiol, agissent sur ces récepteurs et déclenchent ainsi des réponses biologiques. 

Le CBD contribuerait à la bonne gestion du stockage des graisses via les récepteurs CB1 présents dans le système nerveux, mais pouvant aussi être présents dans les tissus adipeux chez des personnes souffrant d’obésité notamment. Le cannabidiol permettrait de bloquer ces récepteurs mais aussi d’activer les récepteurs CB2, agissant alors sur la sensation de satiété

Les effets relaxants du CBD jouent eux aussi un rôle dans la perte de poids. En rééquilibrant l’humeur et en favorisant un meilleur sommeil, le cannabidiol contribue au bien-être. Une vie plus saine et sereine est un facteur essentiel pour réussir à perdre du poids de façon durable. 

D’avantage de recherches doivent être menées afin de mieux comprendre l’impact du CBD sur la perte de poids et la régulation de l’appétit. Toutefois de nombreux témoignages tendent à prouver que les huiles et autres produits à base de cannabidiol ont de réels bienfaits.

Comment utiliser le CBD pour perdre du poids ?

Dans le cadre d’un régime équilibré visant à perdre du poids, les huiles et fleurs de cannabidiol sont un complément naturel faisant de plus en plus d’adeptes. Mais comment choisir ses produits et comment les consommer ?

Comme c’est le cas pour toutes les molécules, nous réagissons différemment au CBD. De faibles dosages conviennent parfaitement à certains tandis que d’autres auront besoin d’un taux plus élevé de CBD pour en ressentir les effets.

Il est préférable de commencer avec de petites quantités et un taux de cannabidiol peu élevé, puis d’adapter le dosage selon ses besoins

Quant au choix de vos produits, veillez à bien vous renseigner sur l’origine du CBD, les cultures de chanvre dont ils sont issus, ou encore la méthode d’extraction utilisée. Plusieurs critères doivent être pris en compte pour s’assurer de consommer des huiles, fleurs et autres produits CBD de qualité.

cbd pour chien

Pourquoi et comment donner du CBD à son chien ?

Si les effets bénéfiques du CBD sur le corps humain font de plus en plus d’adeptes, ses impacts sur les animaux, et notamment les chiens, sont moins connus. Ils sont pourtant très similaires et il existe des produits CBD destinés à nos animaux de compagnie. Focus sur les vertus du cannabidiol pour nos compagnons à quatre pattes.

Le CBD pour chien, c’est quoi ?

Rappelons que le cannabidiol est une molécule différente du THC. Il n’engendre pas d’effets psychotropes ni de dépendance. Les huiles, fleurs, tisanes et autres produits CBD vendus légalement en France contiennent un taux de THC inférieur à 0,2%. Issu de plants de chanvre industriel, le cannabidiol n’est pas toxique pour les chiens. Il semble même qu’il puisse leur être bénéfique.

Anxiété, inflammations, douleurs chroniques : comme chez l’humain, le CBD pourrait être un véritable allié naturel pour offrir à nos chiens un meilleur équilibre et améliorer leur bien-être.

Les recherches sur le sujet en sont encore à leurs débuts mais les premières conclusions sont des plus encourageantes. La façon dont cette molécule agit sur le système endocannabinoïde, contribuant à réguler l’homéostasie et donc notre équilibre interne, intéresse de plus en plus la communauté scientifique.

Comme les humains et tous les autres mammifères, les chiens possèdent un système endocannabinoïde régulant de nombreuses fonctions comme l’humeur, l’appétit, les douleurs, l’inflammation ou encore le sommeil. Le CBD permettrait de stimuler les récepteurs qui constituent ce système.

CBD et arthrose du chien : soulager les douleurs

Comme nous, les chiens peuvent souffrir d’arthrose lorsqu’ils vieillissent et ressentir d’intenses douleurs. En dégradant le cartilage au niveau des articulations, cette pathologie peut devenir très handicapante au quotidien. Le chien peine à courir, grimper un escalier, parfois même simplement se déplacer d’un endroit à un autre.

Le cannabidiol est connu pour ses effets anti-inflammatoires permettant de soulager les douleurs chroniques et notamment celles liées à l’arthrose.

Les traitements médicamenteux aujourd’hui prescrits aux chiens entraînent souvent, à l’instar de ceux administrés aux humains, des effets secondaires lourds.

Le CBD apparaît comme un complément naturel prometteur, sans les impacts négatifs que peuvent avoir les médicaments sur le système digestif et les reins entre autres.

Une récente étude a été publiée sur le sujet par des chercheurs de la Faculté de Médecine vétérinaire de l’Université Cornell, dans l’Ithaca, aux États-Unis. Un traitement à base d’huile de cannabidiol a été donné à une dizaine de chiens souffrant d’arthrose, pendant un mois. Deux dosages différents ont été donnés. D’autres chiens ont reçu un placebo pendant la même période.

Chez tous les chiens ayant reçu du CBD, même à faible dose, une réduction des douleurs articulaires a été observée. « Cliniquement, l’inventaire de la douleur chez le chien et les scores d’activité de Hudson ont montré une diminution significative de la douleur et une augmentation de l’activité avec l’huile de CBD » concluent les chercheurs.

Réduire les crises d’épilepsie des chiens grâce au CBD ?

D’autres effets du cannabidiol sur les chiens intéressent les vétérinaires. Le CBD pourrait par exemple contribuer à soulager les animaux souffrant d’épilepsie. Une étude menée par des chercheurs de l’hôpital vétérinaire James L. Voss de l’État du Colorado, tend à prouver que le cannabidiol contribue à réduire les crises d’épilepsie. Dans le cadre de cette étude, 89% des chiens souffrant d’épilepsie et ayant reçu du CBD ont vu la fréquence de leurs crises et la gravité de leurs convulsions diminuer.

Là encore, l’un des avantages du cannabidiol par rapport à d’autres traitements réside dans l’absence d’effets secondaires.

Le cannabidiol pour améliorer le bien-être des chiens

Les bienfaits des huiles et autres produits CBD sur l’humeur, l’anxiété, ou encore le sommeil et l’appétit sont observés chez les chiens comme ils le sont sur les humains.

Il semblerait que l’huile de CBD ait un impact bénéfique sur les animaux souffrant d’anxiété ou de troubles du comportement. De plus en plus de propriétaires de chiens utilisent des produits à base de CBD pour calmer leur animal, notamment pour lutter contre l’anxiété de séparation.

Comment donner du CBD à son chien ?

Les produits CBD pour les animaux sont identiques à ceux destinés aux humains. Il est d’ailleurs tout à fait possible de donner à votre chien les compléments à base de cannabidiol que vous consommez vous-même.

Les huiles se déposent simplement par gouttes sous la langue du chien ou peuvent être mélangées à de la nourriture. Le dosage dépend de la taille et du poids de l’animal, mais aussi des maux dont il souffre et de leur intensité. Il est toujours recommandé de commencer par de faibles doses et de les augmenter en fonction des besoins du chien.

Prenez aussi le temps de vous renseigner sur l’origine des produits que vous achetez afin de vous assurer de leur qualité.

Demandez toujours conseil à votre vétérinaire avant de donner du cannabidiol à votre animal.

cbd et arthrose

Diminuer les douleurs de l’arthrose avec le CBD

Lutter contre les douleurs articulaires liées à l’arthrose grâce au CBD, est-ce vraiment possible ? De plus en plus d’études et de témoignages tendent à le prouver.

Focus sur la façon dont les huiles et autres produits CBD peuvent aider les personnes souffrant d’arthrose.

Le lien entre CBD et arthrose

L’arthrose est une maladie qui touche des millions de personnes à travers le monde. Engendrant une dégradation du cartilage, cette pathologie dégénérative peut devenir la source de douleurs intenses. Les articulations ne sont en effet plus protégées par leur couche de cartilage et provoquent des crises parfois aiguës.

On confond souvent arthrose et arthrite. S’il s’agit de pathologies différentes, elles peuvent être la cause de douleurs qui se ressemblent. Le CBD semble avoir aussi des effets bénéfiques sur les douleurs arthritiques.

Il n’est aujourd’hui pas possible de guérir l’arthrose. Aucun remède n’est en effet connu. Les traitements médicamenteux qui existent aujourd’hui, comme les analgésiques et les anti-inflammatoires, permettent de soulager les patients, mais entraînent hélas souvent des effets secondaires importants.

Le CBD, utilisé comme complément dans la prise en charge des douleurs articulaires, présente l’avantage de ne pas avoir d’effets secondaires. Son efficacité, sur les humains mais aussi sur nos animaux de compagnie comme les chiens et les chats, fait l’objet de nombreux témoignages.

Comment le CBD agit sur les douleurs articulaires

Contrairement au THC, sans doute la molécule la plus connue constituant le chanvre, le cannabidiol n’a pas d’effet psychoactif. Il n’engendre pas non plus de dépendance. Sa vente et son usage sont d’ailleurs parfaitement légales en France. Les produits CBD vendus dans l’hexagone doivent répondre à des règles strictes. Ils doivent contenir moins de 0,2% de THC.

La communauté scientifique s’intéresse beaucoup au rôle du système endocannabinoïde et la façon dont le CBD pourrait stimuler son bon fonctionnement. Composé de récepteurs situés dans le système nerveux central mais aussi dans les cellules du système immunitaire, le système endocannabinoÏde (SEC) joue un rôle essentiel dans l’équilibre du corps humain, et notamment dans la gestion de la douleur.

Les propriétés anti-inflammatoires du cannabidiol font l’objet de plus en plus de recherches dans le but de lutter contre les douleurs chroniques. En plus de contribuer à soulager les patients souffrant d’arthrose, le CBD pourrait agir sur le long terme et prévenir la dégradation du cartilage.

Une étude menée en 2017 sur des rats par des chercheurs américains et publiée dans PAIN (journal of the International Association for the Study of Pain) tend à le montrer.

Les résultats de cette étude indiquent en effet que “ l’administration locale de CBD a bloqué la douleur arthrosique. Le traitement prophylactique au CBD a empêché le développement ultérieur de douleurs et de lésions nerveuses dans ces articulations arthrosiques. Ces résultats suggèrent que le CBD pourrait être un traitement sûr et utile pour traiter la douleur neuropathique articulaire arthrosique», conclut le Pr. Philpott.

Comment utiliser le CBD pour soulager l’arthrose ?

Les produits CBD vendus en France se présentent sous plusieurs formes. Les huiles et fleurs de cannabidiol, comme celles proposées par Remedeus, sont les plus connues.

Rappelons que ces produits ne sont pas considérés comme des traitements médicamenteux. Mais le développement des recherches sur l’efficacité du CBD et plus généralement du chanvre thérapeutique pourrait changer la donne dans les années à venir.

Il est possible d’utiliser ces compléments naturels de façon ponctuelle, ou sur la durée. Tout dépend des maux que l’on souhaite soulager, de leur chronicité et leur intensité.

Dans le cadre d’une prise en charge de l’arthrose, le CBD peut être utilisé de façon locale. On applique quelques gouttes sur la zone douloureuse pour la masser. L’huile de CBD peut aussi être consommée par ingestion. On dépose alors quelques gouttes sous la langue.

Le bon dosage de CBD sera différent pour chacun. Si vous n’avez jamais consommé de cannabidiol et ne connaissez donc pas vos réactions avec cette molécule, préférez un dosage faible pour commencer. Vous pourrez ensuite adapter le taux de CBD et la quantité en fonction de vos besoins.

Outre le dosage de cannabidiol, la qualité des produits consommés est elle aussi essentielle. Il est important de s’informer sur l’origine du chanvre utilisé, la méthode de culture des plantes ou encore la façon dont est extrait le CBD.

cbd chat

CBD pour chat : quelle utilisation et quels bénéfices ?

Les effets positifs du CBD chez les humains a conduit des chercheurs et des utilisateurs à évaluer ses vertus sur les animaux. Même si, à ce jour, les bénéfices du CBD sur le chat sont moins documentés, il existe de plus en plus de produits CBD destinés aux félins. Le processus d’action du cannabidiol chez le chat est assez similaire à celui de l’homme et on peut penser que nos petits compagnons peuvent aussi en bénéficier pour être soulagés de certains maux.

Comment agit le CBD sur les chats ?

Comme chez l’homme, le chat possède aussi un système endocannabinoïde. Celui- ci sert de régulateur pour diverses fonctions physiologiques : c’est le cas de l’immunité, la gestion de la douleur, le sommeil, et aussi l’humeur.

Le chat dispose de deux récepteurs cannabinoïdes : au niveau du cerveau et dans les cellules immunitaires de certains organes comme les intestins et l’estomac.

Le CBD consommé par un chat aura donc une action à ces deux niveaux car ses composés actifs viendront se loger dans ces récepteurs spécifiques.

Quels bénéfices a le CBD pour un chat ?

Le chat, comme beaucoup d’animaux de compagnie, a souvent un comportement facilement prévisible. Si vous avez un chat depuis plusieurs mois ou années, vous savez déceler aisément ce qui relève de son comportement normal et donc détecter un comportement inhabituel.

Cela peut être de l’ordre d’une certaine léthargie, de troubles digestifs, d’une activité inhabituelle ou encore de sur-vocalisations.

Il est bien évident qu’une visite chez le vétérinaire sera parfois utile mais vous pouvez aussi tenter vos propres remèdes à la maison. En effet, face à certains comportements inhabituels de votre chat, l’huile de CBD peut apporter de vraies solutions.

Diminution de l’anxiété et du stress chez le chat

Comme pour l’humain, le CBD offre des effets anti-anxiété remarquables pour le chat. Une dose appropriée d’huile de CBD a une vraie capacité d’apaisement sur les félins. Même si les études sur le CBD pour les chats n’en sont encore qu’à leurs prémices, des chats pris d’épisodes de sur-vocalisation ou de stress apparent se sont retrouvés plus calmes et plus sereins après la prise de cannabidiol.

Le CBD apaise les douleurs chez le chat

Chez le chat, la vieillesse s’accompagne de perte de densité osseuse, d’arthrite et diverses maladies dégénératives qui occasionnent des douleurs à l’animal. Cet inconfort qui se généralise au fil des années est souvent sans remède classique au niveau vétérinaire.

Dans ce cas, le CBD peut aider votre chat. De nombreux propriétaires de chats ont pu constater que la prise régulière de CBD semblait redonner du dynamisme à leur félin. En effet, les propriétés analgésiques et anti-inflammatoires du cannabidiol peuvent soulager l’impact de douleurs chroniques. De plus, la quasi-absence d’effets secondaires plaide pour en faire au moins l’essai sur votre animal pour voir si cela le soulage.

Soulagement de la démence sénile du chat avec du CBD

La dégénérescence neurale du chat en vieillissant peut occasionner des troubles assez visibles. Le principal est une plus grande propension à miauler très fort, voire hurler sans raison.

Un chat âgé qui connaît des épisodes de sur-vocalisation est souvent concerné par une forme de désorientation et de confusion.

La prise de CBD a un impact positif sur la neuroplasticité et peut contribuer à lé régénération de cellules cérébrales. Des dizaines d’études ont pu démontrer les propriétés neuroprotectrices du CBD chez l’homme. Il y a de fortes raisons de penser que les effets sont les mêmes chez le chat puisque celui-ci dispose d’un système de récepteurs analogue à celui de l’homme au niveau du cerveau. L’absorption de CBD à un dosage approprié pourra alors soulager le chat âgé lors d’épisodes de confusion mentale prononcée.

Quel dosage de CBD pour un chat ?

Au vu de la différence de taille entre un humain et un chat, il paraît évident que la dose de CBD pour un chat est radicalement différente de celle d’un humain.

Il faudra toujours se référer aux consignes données sur le produit dont vous disposez mais globalement, la plupart des spécialistes s’accordent sur un dosage de 0,1 à 0,5 mg de CBD par kg (prise quotidienne). C’est un dosage assez faible qui nécessitera un calcul assez précis pour donner la bonne quantité à votre animal. De plus, il vaudra mieux démarrer par des petites doses et tenir compte du fait que les effets positifs sur votre chat peuvent nécessiter plusieurs semaines de cure. Dans tous les cas, le conseil de votre vétérinaire sera important avant de donner du cannabidiol à votre chat et pour en apprécier le dosage.

cbd règles douloureuses

CBD et règles douloureuses : une solution à envisager

La douleur liée aux règles féminines est bien souvent ignorée par la médecine et encore moins traitée. Beaucoup de femmes recherchent des méthodes d’accompagnement de la période de menstruation ou des solutions alternatives pour apaiser des douleurs qui sont souvent importantes. L’utilisation du CBD peut être une solution pour apaiser cet épisode mensuel pénible pour beaucoup de femmes. En effet, les propriétés apaisantes et relaxantes du cannabidiol sont toutes désignées pour soulager et limiter l’impact des crampes vaginales ou utérines. C’est en tout cas la constatation qu’ont fait beaucoup de femmes qui ont choisi le CBD comme une solution alternative à certains anti-inflammatoires peu efficaces à long-terme.

Les règles : une douleur souvent ignorée

Depuis la nuit des temps, les femmes qui souffrent de règles douloureuses sont confrontées à une sorte de déni ou de fatalité. Beaucoup de médecins ne se préoccupent que très peu de ce genre de problèmes. De plus, très souvent, la gravité de ces douleurs est largement sous-estimée.

Or, une étude menée en 2016 au Canada a montré que ces douleurs sont très répandues dans la population et que pour certaines femmes c’était très handicapant. Plus de 15 % des femmes qui en souffrent déclarent ne pouvoir rien faire et endurent des douleurs classées comme « aussi douloureuses qu’une crise cardiaque ».

Ces douleurs sont issues de la dysménorrhée qui désigne les crampes menstruelles. C’est une contraction de l’utérus et du vagin qui est ressentie par plus d’une femme sur deux et qui peut durer deux à trois jours. Elle s’accompagne souvent de douleurs ressenties au bas-ventre ou au bas du dos, voire aussi dans le haut des cuisses.

Ces douleurs peuvent être vives et sont souvent handicapantes chez certaines femmes, empêchant beaucoup d’activités et réduisant la mobilité. Dans certains cas, la douleur peut être accompagnée de vomissements, de troubles intestinaux avec des selles molles, de maux de tête et aussi de vertiges.

Pour beaucoup de femmes, c’est épisode d’inconfort total est à supporter sans aucune aide médicale réelle. Il n’existe pas de médicaments spếcifiques à ce phénomène et la plupart sont réduites à avaler quelques cachets contre les maux de tête ou un anti-inflammatoire généraliste pour essayer de diminuer la gêne ou la douleur.

Comment agit le CBD sur les règles douloureuses ?

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :

  • Une action anti-inflammatoire : une étude qui a été publiée dans le Journal of Women’s Health a mis en évidence qu’une protéine dans l’organisme était à l’origine d’épisodes inflammatoires aigus chez 80 % des femmes qui souffrent de règles douloureuses. Le réflexe médical a été de prescrire des anti-inflammatoires classiques mais leur action s’atténue dans le temps et a des effets indésirables assez marqués. Or le CBD a des propriétés anti-inflammatoires avérées et peut avoir un effet très apaisant pour les femmes qui souffrent chaque mois.
  • Une action sur le système endocannabinoïde : ce réseau interne de récepteurs et de messagers chimiques a pour fonction d’aider le corps à maintenir une homéostasie face, entre autres, aux facteurs de stress environnementaux. Lorsque les hormones d’une personne sont déséquilibrées, il y a un impact non négligeable sur les niveaux naturels de molécules endocannabinoïdes. C’est là que le CBD a une action déterminante puisqu’il agit directement sur les différents récepteurs du système endocannabinoïde du corps humain.

Quels effets a le CBD pendant les règles ?

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va :

  • en diminuer l’intensité et donc les douleurs qui y sont associées
  • en limiter l’impact sur les organes à proximité et donc réduire les douleurs dans les jambes, le bas ventre ou les reins.
  • limiter le stress associé à cet épisode
  • éviter de devoir prendre des anti-inflammatoires
  • réduire les effets de nausée, maux de tête et la fatigue générale associée à l’état menstruel.

La prise de CBD pour apaiser les règles douloureuses peut se faire de différentes manières. Certaines personnes préfèreront par exemple choisir une huile de cannabidiol à placer sous la langue tandis que d’autres femmes pencheront plutôt vers une tisane CBD à prendre en infusion pendant la journée ou le soir. Quoi qu’il en soit, pour les femmes qui sont touchées par les formes les plus graves et douloureuses des règles (endométriose,… etc), il sera toujours nécessaire de consulter un médecin spécialisé pour un traitement spécifique.

Peut-on utiliser le CBD contre la dépression ?

L’action relaxante et anti déprime des cannabinoïdes conduit tout naturellement à se poser la question de leur emploi dans les troubles psychologiques. C’est le cas de la dépression qui touche à différents niveaux de gravité un nombre croissant de personnes dans la société actuelle. Découvrez comment et le CBD peut agir contre la dépression et surtout quels sont les bienfaits qu’on peut en attendre.

Qu’est-ce que la dépression ?

La dépression est une maladie qui se concrétise divers troubles de l’humeur qui peuvent aller de la tristesse, jusqu’à la tentative de suicide en passant par un pessimisme chronique, de la perte de motivation, une inclinaison à s’isoler. Elle peut aussi se traduire par divers troubles comme la perte d’appétit, de sommeil ou des troubles sexuels. Le terme de dépression recouvre tout un faisceau de symptômes qui peuvent trouver leur origine dans divers problèmes. Les épisodes dépressifs peuvent survenir à tout âge et prendre racine sur des événements récents ou enfouis dans le passé. Généralement, les médecins traitent ce problème en prescrivant des antidépresseurs qui sont des antipsychotiques ou des inhibiteurs de recaptage de la sérotonine. Au-delà des traitements chimiques, de nombreuses thérapies d’accompagnement sont aussi possibles pour déceler l’origine de la maladie et aider le patient à surmonter cette épreuve.

Comment le CBD peut agir sur la dépression ?

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif.

Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie.

En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la dépression. Il ne saurait remplacer le traitement et les soins fournis par des thérapeutes spécialisés, et notamment le travail sur la cause de la dépression.

Le cannabidiol peut aider les femmes qui connaissent des règles douloureuses grâce à deux types d’actions :Le système appelé endocannabinoïde est l’ensemble des neurotransmetteurs et neurorécepteurs qui sont présents dans le système nerveux humain. Il a un rôle important dans la régulation de nombreuses fonctions essentielles comme, l’appétit, le sommeil, l’humeur ou la gestion de la douleur.

Il est évident que le CBD ne va pas totalement stopper les contractions vaginales ou utérines de certaines femmes pendant les règles. Mais l’effet apaisant de l’huile de cannabidiol va Lorsqu’une personne ingère du CBD, le cannabidiol active ces récepteurs qui sont connectés au système nerveux central. De nombreuses études cliniques ont pu montrer que cette activation a une conséquence recherchée par les traitements médicamenteux par anti-dépresseurs : l’inhibition de la recapture de la sérotonine.:

Cette dernière est souvent décrite comme l’hormone du bonheur : elle régule le moral. En effet, le niveau de sérotonine a un impact direct sur le bien-être général et la sensation de bonheur ainsi que sur la régulation du sommeil, le désir sexuel, le niveau d’appétit ou encore la gestion de la douleur. En bloquant la recapture de la sérotonine, le CBD, comme un antidépresseur fait augmenter le taux de sérotonine dans le cerveau

Quels sont les effets du CBD contre la dépression ?

La dépression étant une maladie qui trouve son origine dans des facteurs personnels ou des événements difficiles et marquants, le CBD ne peut pas guérir directement cette maladie. En revanche, il a une action non négligeable sur les symptômes de la dépression et ses conséquences.

Grâce à son action sur la sérotonine et la dopamine, il peut réduire de manière importante l’anxiété et le stress, qui sont souvent les symptômes prédominants de l’état dépressif. Le CBD concourt ainsi à une sensation d’apaisement et de bien-être qui peut aider le malade à retrouver bonne humeur et goût à la vie. De plus, il a un impact important sur les capacités de concentration et la motivation.

Enfin, on sait aussi que les huiles ou tisanes de CBD ont une action bénéfique pour lutter contre l’insomnie. L’action relaxante du CBD est un facilitateur de l’endormissement. La qualité du sommeil est aussi grandement améliorée, car il est moins troublé et agité. À long terme, ceci a un impact important chez les dépressifs, car ils sont moins fatigués, se sentent moins déphasés et disposent de réserves d’énergie plus importantes.

D’autre part, il est important de savoir que le cannabidiol a une action efficace contre toutes les douleurs chroniques. Des maux comme le mal de dos, les douleurs digestives, les douleurs articulaires ou les maux de tête sont parfois, voire souvent, en corrélation avec des épisodes dépressifs. Ces douleurs chroniques aggravent souvent la dépression, car leur présence continuelle limite les possibilités d’aller mieux, d’apprécier certains moments et de retrouver un peu d’état d’esprit positif

En limitant ou en diminuant ces douleurs, le CBD contribue alors à un bien-être quotidien amélioré et donc aide la personne qui souffre de dépression à remonter la pente.

Le CBD peut avoir une influence positive sur divers niveaux de dépression :

  • La dépression post-natale, appelée aussi « baby blues » : elle touche les jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé et peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.
  • La dépression professionnelle (ou burnout) : elle intervient dans n’importe quel cadre professionnel exigeant et stressant et peut avoir de lourds dégâts sur la santé mentale de l’employé.
  • La dépression causée par une maladie : elle survient chez des personnes gravement touchées par des maladies ou des handicaps lourd et a des conséquences importantes sur la capacité à se soigner.
  • La dépression bipolaire : elle est associée au trouble bipolaire et en constitue une des phases
  • La dépression majeure : c’est la forme de dépression la plus grave où la personne est souvent amorphe, sujette à des psychoses et peut éprouver des pensées suicidaires.

Dans tous les cas, le CBD est un traitement d’accompagnement pour soulager les conséquences de la